Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

Maître Coq prévoit de recruter 250 personnes cette année

Le volailler vendéen Maître Coq (624 M€ de CA en 2022) a profité de la semaine des métiers de l’agroalimentaire pour annoncer le recrutement de 60 collaborateurs d’ici à la fin de cette année. Parmi les postes proposés : opérateur de ligne, technicien de maintenance, chef de projets industriels et référent environnement.

Maître CoQ, Vendée, emploi

Le 15 novembre, Maître Coq a ouvert les portes de son site de Saint-Hermine pour trouver de nouvelles recrues. ©Maître CoQ

Maître Coq, qui est l’un des premiers employeurs en Vendée, entend booster ses équipes sur les métiers de la production, logistique, maintenance, environnement, qualité, sécurité, commerce ou encore management, avec des profils allant du CAP au bac+5, avec ou sans expérience, incluant un parcours de formation interne. « Nous connaissons une forte activité en période de Noël et souhaitons préparer les deux prochaines années mais aussi accompagner des projets d’investissements importants. Nous allons à la fois avoir besoin de faire progresser les effectifs en termes de quantité que de compétences », précise Pascal Mottais, directeur des ressources humaines.

En proie à des difficultés de recrutement, le volailler continue de mener des actions différenciantes. Ainsi, avec les partenaires locaux (Pôle Emploi, la mission locale et Adecco), il a ouvert les portes de son site de Sainte-Hermine le 15 novembre dernier dans le cadre d’une session de recrutement inédite sous forme de jeux (goodies à gagner…) pour accueillir 12 personnes.

Le site des Essarts a quant à lui participé à un forum organisé par le Pôle Emploi de La Roche-sur-Yon le 9 novembre, tandis que le site de Chavagnes-en-Paillers, en collaboration avec l’agence d’intérim Proman, a organisé le jour même un recrutement sans CV. L’objectif étant de favoriser la visite de demandeurs d’emploi dans l’industrie agroalimentaire et de faire tomber les préjugés. « Ici, le bilan est assez mitigé. Nous avons rencontré une vingtaine de personnes, avec une participation plus importante à La Roche-sur-Yon, le bassin d’emploi étant plus tendu à Chavagnes-en-Paillers », souligne le DRH.

Depuis le début de l’année, Maître Coq a recruté 190 personnes, un chiffre stable depuis cinq à six ans. Le volailler emploie aujourd’hui quelque 2 600 salariés sur 10 sites en France, répartis en Vendée et en Auvergne. Environ 2 200 personnes travaillent en Vendée réparties sur les différentes unités : 900 personnes à Saint-Fulgent (qui abrite son siège social), 600 aux Essarts-en-Bocage, 300 à Chavagnes-en-Paillers, autant à Sainte-Hermine et une centaine de personnes à Mouilleron-en-Pareds.