Couverture du journal du 19/04/2024 Le nouveau magazine

Recrutement dans l’agroalimentaire en Vendée : trois entreprises témoignent

Le 23 janvier, Saint-Jean-de-Monts accueillait une rencontre autour de la problématique du recrutement dans l'agroalimentaire. Ils sont RH au sein de La Mie Câline, chargée des talents au sein de la société Oeufs Geslin ou encore responsable du recrutement chez Europe Snacks. Pour IJ, ils nous livrent leur expérience.

Rencontre-Recrutement-Vendee

© Florence FALVY

Catherine Gohau, responsable RH au sein de La Mie Câline (Saint-Jean-de-Monts) : « Notre problématique actuelle : le manque de candidats »

Catherine Gohau, responsable RH au sein de La Mie Câline. @Florence Falvy

« En permanence, nous avons 20 à 30 postes à pourvoir sur notre site de production (300 collaborateurs) : conducteurs de lignes, techniciens de maintenance, boulangers et pâtissiers avec des compétences techniques, difficiles à trouver. Autres freins : des problématiques d’accessibilité, de logements et de transport. C’est rassurant de savoir que nous sommes plusieurs entreprises à être dans le même bain.

Suite à ces échanges, nous allons continuer à activer des partenariats avec les écoles et d’autres entreprises pour organiser des actions de formation et déployer un contrat de professionnalisation pour les métiers de conducteurs de ligne, actif depuis 2023. »

 

Margaux Dellinger, chargée des talents au sein de la société Les Œufs Geslin (Chauché) : « Nous sommes dans une démarche forte d’évolution de nos pratiques »

Margaux Dellinger, chargée des talents au sein de la société Les Œufs Geslin. ©Florence Falvy

« L’entreprise, qui compte 220 collaborateurs, forme depuis l’année dernière l’ensemble des managers (45 personnes) aux bonnes pratiques managériales. En parallèle, nous avons identifié des ambassadeurs pour créer des ateliers de co-développement, en cours. Suite à cette matinée, nous allons activer plusieurs pistes : réviser nos offres d’emploi avec les raisons de nous rejoindre, sensibiliser les managers au recrutement, repositionner leur rôle dans l’entreprise ou encore créer un film sur les ateliers de production. Autre action envisagée : organiser un atelier collaboratif avec d’autres entreprises, en mars prochain, ayant pour thème l’intégration. »

 

 

Anthony Perrier, responsable du recrutement et de la marque employeur chez Europe Snacks (Boufféré) : « Nous devons apporter aux candidats des réponses rapides »

Anthony Perrier, responsable du recrutement et de la marque employeur chez Europe Snacks. ©Florence Falvy

« De gros moyens ont été mis en place depuis quatre à cinq ans sur la marque employeur et l’employabilité. Objectif pour l’entreprise (trois sites de production en Vendée – 350 salariés) : être séduisante auprès des candidats, notamment sur les profils pénuriques (maintenance). Nous avons développé des partenariats avec les collèges et lycées pour promouvoir les métiers techniques. Et, pour la deuxième année consécutive, l’entreprise sera partenaire de la Coupe de France de Robotique à La Roche-sur-Yon (du 8 au 11 mai 2024). Cette matinée nous a permis de savoir où en est l’entreprise. »