Couverture du journal du 16/05/2024 Le nouveau magazine

Emploi cadre : une dynamique stable en 2024

L’Apec Pays de la Loire a dévoilé, le 2 avril dernier à Nantes, les résultats de son enquête annuelle dédiée à l’emploi cadre. Si ce marché a été très dynamique en 2023 dans la région avec 15 870 recrutements enregistrés (+18 % sur un an), il devrait encore croître de 4 % en 2024 et battre un nouveau record, avec 16 470 recrutements envisagés.

Michèle Sallembien

Michèle Sallembien, déléguée régionale Apec. © Apec

Alors que la vitalité de l’emploi cadre s’est maintenue en 2023 sur le plan national avec plus de 330 000 embauches réalisées, 2024 s’annonce comme une année de stabilisation, avec des recrutements qui devraient se maintenir à un niveau élevé, indique l’Apec Pays de la Loire dans son enquête annuelle dédiée à l’emploi cadre1. Près de 337 000 recrutements sont ainsi attendus dans l’Hexagone en 2024. Des prévisions bien orientées, qui révèlent néanmoins quelques disparités sectorielles. Les moteurs structurels de l’emploi cadre restent les services à forte valeur ajoutée2 (189 200 embauches attendues en 2024), toujours alimentés par les besoins des entreprises qui doivent répondre aux transformations numériques, énergétiques, environnementales.

Un volume inédit de recrutements en 2023…

À l’échelle des Pays de la Loire, le marché de l’emploi cadre a lui aussi été dynamique en 2023 : « La région a enregistré une hausse de ses recrutements de 18 % par rapport à 2022 (+7 % au national, NDLR) pour atteindre un volume inédit de 15 840 recrutements », résume Michèle Sallembien, déléguée régionale Apec. À titre de comparaison, les entreprises ligériennes embauchaient 7 000 cadres par an dans les années 2010.

Deux tiers des recrutements réalisés en 2023 dans la région sont liés à des promotions internes, des changements d’entreprise ou des départs à la retraite. Le dernier tiers découle des créations de postes : 5 470 précisément en 2023 en Pays de Loire. « Un niveau jamais vu », s’est félicité la déléguée régionale.

Un nouveau record d’embauches prévu en 2024

Pour ce qui est des perspectives d’embauche pour 2024, elles semblent également bonnes : « Les entreprises prévoient une hausse modérée de 4 % par rapport à 2023, soit 16 470 recrutements de cadres, ce qui constituerait un nouveau record pour la région, poursuit Michèle Sallembien. La dynamique de l’emploi cadre devrait ainsi se poursuivre en 2024 et renouer avec ses standards d’avant-crise sanitaire, en dépit du contexte incertain lié aux aléas économiques et géopolitiques. »

Spécificité ligérienne, l’industrie représente un fort vivier d’emplois cadre avec 26 % de recrutements envisagés en 2024, contre 14 % au niveau national. Deux tiers des recrutements sont également attendus dans le secteur des services et six embauches sur dix sont prévues dans les PME ligériennes. « En Pays de la Loire, le marché de l’emploi cadre est toujours porté par la transformation numérique et l’industrie continue sa transformation au profit des compétences cadres », a confirmé la spécialiste.

Sur le territoire, les profils de cadres des fonctions informatiques (21 % des recrutements) sont les plus recherchés devant les fonctions commerciales-marketing (14 %) et études-R&D (14 %). Les métiers d’audit et d’expertise comptable concentrent quant à eux le plus d’offres d’emploi en ce début d’année 2024.

« Un marché cadre à plusieurs vitesses »

« Si l’emploi cadre se maintient à un niveau élevé dans les Pays de la Loire, les difficultés de recrutements demeurent très élevées en dépit du ralentissement économique, tempère la déléguée régionale de l’Apec. Nous avons donc un marché cadre à plusieurs vitesses nécessitant des réponses adaptées avec des secteurs dynamiques (industrie, informatique, télécommunication…, NDLR) et d’autres en souffrance (construction, commerce, immobilier…, NDLR). Dans ce contexte, nous sommes en première ligne pour faciliter une mise en relation plus efficace des candidats et des entreprises. Alors que la moitié des recrutements de la région concerne des cadres de moins de 10 ans d’expérience, nous sommes également mobilisés pour sensibiliser les recruteurs et les inciter à élargir leurs critères d’embauche, au profit par exemple des cadres seniors. »

Cette stratégie de l’Apec Pays de la Loire s’explique par le fait que « les jeunes diplômés ont désormais tendance à zapper d’une entreprise à l’autre. C’est pourquoi les recruteurs préfèrent des profils expérimentés, qui restent plus longtemps en poste », a ajouté la déléguée régionale de l’Apec, avant de souligner en guise de conclusion que « depuis plus de 30 ans, l’emploi cadre n’a jamais cessé de progresser », aussi bien au niveau régional que national.

Apec

La répartition des cadres par secteurs d’activité dans les Pays de la Loire.
Source : Apec

Les chiffres de l’emploi cadre en Pays de la Loire

Près de 4 % des cadres français travaillent en Pays de la Loire, soit 204 700 cadres, dont 116 480 en Loire-Atlantique et 22 310 en Vendée. Dans la région, les cadres sont à 66 % des hommes, contre 33 % de femmes. Leur âge médian est de 43 ans. Ils sont à 23 % âgés de moins de 35 ans, 30 % de 35 à 44 ans, 29 % de 45 à 54 ans, et 18 % de 55 ans et plus. Actuellement, près de la moitié des cadres ligériens sont en poste au sein d’une TPE ou d’une PME : 46 % en Loire-Atlantique et 60 % en Vendée.