Couverture du journal du 21/01/2022 Consulter le journal

Disparition d’Yves Cougnaud, fondateur du groupe vendéen de construction modulaire

Yves Cougnaud, le fondateur du groupe Cougnaud, est décédé le 29 décembre à l'âge de 85 ans. Ce capitaine d'industrie vendéen a fait de l'entreprise familiale le leader français des bâtiments modulaires.

Yves Cougnaud

Yves Cougnaud, fondateur du groupe vendéen de bâtiments modulaires s'est éteint à l'âge de 85 ans

Yves Cougnaud, le fondateur du groupe Cougnaud est décédé le 29 décembre à l’âge de 85 ans. Ce capitaine d’industrie, fils de forgeron et forgeron lui-même, avait passé les rênes de l’entreprise, devenue le leader français des bâtiments modulaires, à ses quatre fils Eric, Patrice, Jean-Yves et Christophe en 1991. Le groupe emploie aujourd’hui 1 500 salariés sur trois sites de production à Mouilleron-le-Captif et réalise un chiffre d’affaires de 304 M€.

C’est en 1970, qu’Yves Cougnaud prend les commandes de la forge familiale de la Guilletière, au Poiré-sur-Vie, spécialisée dans la réparation et la vente de matériel agricole. En 1972, il oriente son activité vers la fabrication de caravanes et de bungalows de chantier. Le bâtiment est en plein boom. En 1977, il crée la marque Ouest abri et développe ses premiers bâtiments modulaires pour offrir une alternative à la construction traditionnelle via l’assemblage et la juxtaposition de structures. Et se lance dans l’export avec des bases-vie clés en mains pour les ouvriers du bâtiment.

Dans les années 1980, il fait entrer ses quatre fils dans l’entreprise. Ensemble, ils introduisent la dimension architecturale et le design dans la construction modulaire, se recentrent sur le marché français et industrialisent la production. En 1987, l’entreprise Ouest abri change de nom et devient Yves Cougnaud SA et se développe sur la vente et la location. Fait Chevalier de la Légion d’honneur en octobre 2009 pour son parcours professionnel, Yves Cougnaud était retiré des affaires depuis plus de 20 ans. Mais l’ex-industriel continuait d’apporter son soutien matériel et financier personnel à des engagements locaux notamment à sa commune natale du Poiré-sur-Vie. Il a notamment financé une résidence pour personnes âgées et une structure d’aide au répit pour les malades d’Alzheimer.