Couverture du journal du 21/01/2022 Consulter le journal

Le groupe Havea, en croissance, revoit son organisation

Fort de son nouvel actionnaire, le laboratoire vendéen Havea (ex-Ponroy santé), spécialiste des compléments alimentaires et de la santé au naturel, a racheté cinq entreprises en quatre ans, doublant son chiffre d'affaires et ses effectifs. Il se réorganise sous cinq marques fortes pour être mieux identifié sur ses marchés et peser plus lourd à l'international.

Havea group compte 400 salariés à Bouféré entre le siège et le site de production - ©Havea group

Racheté en 2017 par le fonds d’investissement 3i, Ponroy santé rebaptisé Havea group, a doublé de taille en quatre ans. Le laboratoire de Boufféré, spécialiste des compléments alimentaires et de la santé au naturel, a racheté successivement cinq entreprises : Aragan (2017), Densmore (2018), Pasquali Healthcare (2019), Calmosine (2020) et Ixx pharma (2021), passant de moins de 100 M€ de chiffre d’affaires en 2017 à près de 215 M€ prévus en 2021 et de 400 à 850 salariés. La moitié des effectifs sont concentrés au siège/usine en Vendée où sont fabriquées 70% des gammes commercialisées (capsules molles, gélules et comprimés). La production des autres formes galéniques est sous-traitée. S’y ajoutent 300 commerciaux et visiteurs médicaux, 50 commerciaux au bureau parisien et 70 dans les quatre bureaux implantés à l’international (Italie, Belgique, Canada et Chine).

Rééquilibrer ses marchés

Ces rachats successifs lui ont permis de renforcer la profondeur de ses gammes et de rééquilibrer ses marchés entre la grande distribution et la pharmacie, auxquels s’ajoute la vente à distance (20% des ventes). L’acquisition de l’italien Pasquali Healthcare et de sa marque Dermovitamina lui a permis de tripler sa part de marché en Italie en pharmacie. Tout comme celle du belge Ixx pharma en Belgique. L’export représente aujourd’hui 30% du chiffre d’affaires du groupe.

Gamme Vitavea (c) Havea group

Gamme Vitavea – ©Havea group

Pour être mieux identifié des consommateurs et renforcer l’ensemble de ses produits à l’international, le groupe vendéen a simplifié son portefeuille de marques. Havea a regroupé l’ensemble des gammes sous cinq marques ombrelles : Aragan, Biolane, Densmore, Dermovitamina et Vitavea. Ainsi la marque de produits d’hygiène et de soins pour bébé Biolane intègre Calmosine, produits de phytothérapie pour enfants. Et Vitavea chapeaute Vitarmonyl, Nutrisanté et Yves Ponroy.

Renverser la stratégie commerciale

Havea s’emploie désormais à renverser la stratégie commerciale du groupe. « Nous étions organisés par canaux de distribution avec des gammes différenciées par réseau. Désormais, nous le sommes par marques et elles seront présentes aussi bien en pharmacie, qu’en grande distribution ou via la vente en ligne, indique Matthieu Mourette, directeur général délégué, à l’exception d’Aragan qui n’est présente qu’en pharmacie car les produits nécessitent un conseil. » À chacune, son directeur général, une équipe et un marketing dédiés. « Nous voulons que chaque marque rencontre le consommateur là où il se trouve », argue le directeur général délégué. Leader français des produits de santé au naturel, le groupe de Boufféré ambitionne désormais la place de numéro un européen. Matthieu Mourette confie vouloir atteindre 300 M€ de chiffre d’affaires en 2025, avec un mixte équilibré entre croissance externe et croissance endogène.

Renforcer le marketing digital

Le groupe mise aussi sur le marketing digital pour accélérer son développement. Chaque marque dispose de son site e-commerce avec une équipe dédiée. Elle est en charge non seulement de suivre le consommateur dans son parcours d’achat et de le fidéliser mais aussi de lui apporter des conseils d’hygiène et de soins et toutes les informations nécessaires sur les propriétés et la composition des produits. « Nous réalisons un gros travail sur la formulation de nos produits, bons pour la santé et de plus en plus bio. En accord avec ces valeurs, nous sommes en réflexion sur les packagings pour les rendre moins impactants pour l’environnement : plus recyclés et plus recyclables. Nous avons lancé par exemple des écorecharges en doypack pour les gels lavants pour bébé », argue Matthieu Mourette.

Entreprise engagée en matière de RSE

Fort de ce positionnement et de ses produits « qui ont tout pour être inspirants », dit le directeur général, le groupe dispose d’une marque employeur forte en accord avec sa politique RSE. Entreprise engagée sur ces questions depuis de nombreuses années, Havea group multiplie les actions pour améliorer le bien-être des salariés :

havea intérieur siège

Le siège d’Havea à Boufféré © Havea group

locaux refaits à neufs, crèche et plateforme de covoiturage interentreprises, voitures électriques avec bornes de recharge, cours de sport, horaires de travail aménagés…le groupe vendéen fait feu de tout bois. Il vient de recruter un responsable RSE pour porter tous ces projets. « Les futures recrues nous interrogent de plus en plus sur nos actions en la matière. C’est un levier fort pour attirer les profils dont nous avons besoin pour poursuivre notre développement », conclut Matthieu Mourette.