Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

Cougnaud organise sa transmission

L'ETI vendéenne familiale Cougnaud, aux mains de la deuxième génération, affiche sa volonté de rester une entreprise à capitaux familiaux pour poursuivre son développement. Les quatre frères dirigeants préparent leur retrait opérationnel et la transmission de la société, spécialiste de la construction modulaire, à leurs enfants.

Cougnaud 4 frères

De gauche à droite : Christophe Cougnaud, Jean-Yves Cougnaud, Eric Cougnaud et Patrice Cougnaud ©Camille Lafon

Dans la famille Cougnaud, il y a Eric, 61 ans, président du groupe, Patrice, 60 ans, en charge de l’activité location, Jean-Yves, 59 ans, responsable des achats et Christophe, 57 ans, aux manettes du commerce, de la vente, du marketing et de la communication. À eux quatre, ils représentent la deuxième génération de dirigeants. Fondé à Mouilleron-le-captif par leur père Yves Cougnaud, il y a 50 ans, d’une activité de construction de caravanes et de bungalows de chantier, le groupe spécialiste de la construction modulaires, compte aujourd’hui 1 500 salariés, 5 usines en Vendée et 11 agences et dépôts pour un chiffre d’affaires de 306 M€. Depuis 4 ans, les quatre frères, aux âges très rapprochés, ont démarré une réflexion sur la transmission du groupe dont ils sont co-actionnaires. Ils amorcent cette année officiellement leur retrait opérationnel d’ici deux à trois ans. À commencer par Eric Cougnaud qui cède sa place d’ici à la fin de l’année.

Cougnaud recrute un directeur général

« Nous avons lancé la phase de recrutement d’un futur directeur général opérationnel », explique Christophe Cougnaud. On cherche un manager de proximité, proche du siège et des usines et intégrant la culture de l’entreprise. » Confié à un cabinet externe, le recrutement est ouvert également à l’interne. Les autres recrutements suivront le même mode opératoire au fil des départs des quatre frères. Cette mise en retrait opérationnelle va permettre aux dirigeants de se concentrer essentiellement sur les décisions stratégiques au sein d’une gouvernance familiale. Elle est aussi le moyen d’impliquer la troisième génération pour maintenir l’état d’esprit familial sur le long terme.

Les frères Cougnaud comptent 11 enfants, de 14 à 32 ans. Seule Emma Cougnaud est à ce jour salariée de l’entreprise où elle « fait ses classes » depuis trois ans, un diplôme de management commercial en poche. Ils ont tous fini leurs études sauf le plus jeune, et se sont dirigés dans de multiples voies.

Préparer la troisième génération à la tête du groupe Cougnaud

« L’arrivée de dirigeants extérieurs à la famille va laisser à la troisième génération le temps de faire ses armes dans d’autres entreprises ou au sein du groupe familial. On se donne le temps pour leur transmettre. D’abord, une petite partie du capital. Ensuite, nous accompagnerons ceux des enfants qui souhaitent rentrer dans l’entreprise et en auront la possibilité. Nous ne sommes pas dans un sprint aux JO mais dans un marathon de longue haleine », précise Christophe Cougnaud. Avec un cabinet spécialisé dans les transmissions familiales, la deuxième génération a travaillé avec la troisième génération pendant un an et demi pour écrire une charte sur le process de transmission et les aspects juridiques et fiscaux. Comme Yves Cougnaud l’avait fait avant eux. « Nous avons racheté la société progressivement à notre père, en plusieurs étapes entre 1991 et 2004 », précise Christophe Cougnaud.

Écrire le nouveau plan stratégique

L’arrivée du nouveau directeur sera l’occasion d’écrire le nouveau plan de développement stratégique 2023-2027. Le dirigeant se félicite d’avoir « presque totalement » réussi les quatre objectifs du plan « ambition 2022 »  défini en 2016  : le développement d’une gamme de produits à énergie positive et bas carbone, le maillage territorial des agences de location et de vente, un chiffre d’affaires de 300 M€. « Nous n’avons pas encore atteint le développement attendu en matière d’habitat collectif. Mais la livraison des résidences clés en main pour les jeux olympiques 2024 à Paris sont une belle référence ».

 

Cougnaud en chiffres :
– 306 M€ de CA,
– 1 500 collaborateurs répartis sur 15 implantations hexagonales,
– 100 000 m² d’unité de production,
– 220 000 m² de surface construite / an,
– 65 000 modules en location.
– 3 marques : Cougnaud Construction (construction de bâtiments tertiaires), Cougnaud Services (location d’espaces modulaires) et Guillet Production, spécialiste de la charpente et de la construction en bois.