Couverture du journal du 01/07/2024 Le nouveau magazine

Solewa inaugure sa première centrale solaire en autoconsommation collective

À l’initiative de Solewa, une boucle d’autoconsommation collective photovoltaïque a été mise en service à Montaigu.

Solewa

Solewa a inauguré ce 25 juin sa première centrale solaire en autoconsommation collective à Montaigu. Cette solution propose de la vente directe d’énergie décarbonée aux entreprises dans un rayon pouvant aller jusqu’à 20 km. Photo Solewa

La première brique a été inaugurée ce mardi 25 juin. Il s’agit d’une ombrière de parking de 120 m2 qui alimente son agence vendéenne ainsi que deux points de livraison à proximité : l’entreprise Komilfo et Le Pont de Sénard.


Lire aussi
Solewa recrute en Loire-Atlantique et Vendée


« C’est un beau défi ! », lâche Simon Ondet, directeur général de Solewa (dont le siège est au Mans), qui propose des solutions photovoltaïques sur-mesure à destination des professionnels des secteurs agricoles, industriels et tertiaires. Alors que le cadre législatif vise à l’accélération des énergies renouvelables, l’entreprise s’inscrit pleinement dans cette dynamique pour consommer de l’énergie verte et locale et ce, de manière collective. Elle vient en effet d’inaugurer sa première boucle d’autoconsommation collective (ACC) sur son agence de Montaigu (ouverte depuis 2009). « Il existe 350 centrales en France, dont 25 dans les Pays de la Loire, essentiellement portées par des collectivités. Ce projet, initié par une structure privée, est pionnier. »

En service depuis janvier, cette ombrière de parking solaire dispose d’une puissance de 23 kWc, ce qui permet de produire annuellement l’équivalent de la consommation « d’une dizaine de foyers (hors chauffage) ». 80 % de la production est autoconsommée par l’agence vendéenne. « Le surplus est ensuite valorisé auprès de Komilfo (pose et installation de pergolas, stores, menuiseries et fermetures, NDLR), une entreprise voisine. Nous fournissons 24 % de leur facture énergétique. Et auprès de l’hôtel-restaurant Le Pont de Sénard, situé sur la même zone d’activité, à qui nous fournissons 8,4 % de leur facture. » L’avantage pour eux : bénéficier d’un tarif avantageux, soit « 15 % moins cher ».

Montant du projet : 130,5 k€. Lauréate d’un appel à projet innovant fin 2020, Solewa a pu bénéficier d’une subvention régionale de 60 k€.