Couverture du journal du 16/05/2024 Le nouveau magazine

Portrait. Philippe Maindron : « Les mots des autres »

Le premier est un ami très proche et voisin de Philippe Maindron, le second n'est autre que son fils, aujourd'hui directeur du festival de Poupet. En quelques mots, Jean-Marie Poirier et Thomas Maindron brosse le portrait de l'entrepreneur vendéen, au parcours inspirant.

© Benjamin Lachenal

Jean-Marie Poirier, vice-président du festival de Poupet et ancien directeur de plusieurs agences du Crédit Mutuel en Vendée.

« L’audace fait partie de son ADN » 

Avec Philippe, nous sommes voisins. Nous nous connaissons depuis plus de 40 ans et avons organisé ensemble la Fête du Moulin qui a été l’acte fondateur du festival de Poupet. Philippe Maindron, c’est un esprit vif, entreprenant, avec une énergie incroyable. Son agenda est impressionnant. Très curieux, il a un appétit insatiable et aimerait être partout à la fois. L’audace fait partie de son ADN, et il pousse les gens autour de lui à innover et oser les paris les plus fous. Il m’est même arrivé de m’inspirer de ce qui se faisait à Poupet pour proposer des projets un peu décalés dans le cadre de mes fonctions de manager. Je ne me le serais certainement jamais autorisé si je n’avais pas rencontré Philippe.

 Thomas Maindron, directeur du festival de Poupet

« Personne n’a autant d’énergie que lui » 

J’ai 36 ans, l’âge du festival. Le fait d’avoir suivi l’aventure depuis le début m’a amené à prendre la suite de mon père il y a six ans, après avoir quitté mon métier de designer. Je n’aurais sans doute pas pensé à entreprendre si je n’avais pas eu son exemple. Étant tous les deux passionnés, nos discussions sont souvent animées, mais je réussis la plupart du temps à le raisonner quand il va trop loin. Avec lui, une idée n’est jamais lancée en l’air. Parfois, il vaut mieux garder pour soi les idées les plus farfelues, parce qu’il est capable de relever le défi.
Personne n’a autant d’énergie que lui. Même quand c’est compliqué, il y va à fond et la plupart du temps, ça fonctionne. Il est aussi très émotif et pleure à la fin de chaque évènement. Il est sur cette planète pour accomplir une mission, celle de rendre les gens heureux.