Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

La création d’entreprises artisanales en plein essor

La région Pays de la Loire a affiché un fort dynamisme en 2021 en matière de création d’entreprises artisanales : c’est ce que révèle la dernière édition du baromètre ISM-Maaf de l’artisanat.

créations d'entreprises artisanales

© Shutterstock

Avec 10 420 entreprises artisanales créées en 2021 sur un total de près de 250 000 au national, la région Pays de la Loire connaît une hausse de 27 % de ces créations par rapport à 2019 (+2 200 entreprises créées), soit la plus forte progression à l’échelle de la France, à égalité avec la région Grand-Est. Dans l’Hexagone, l’augmentation des immatriculations s’établit à +13 %. Une dynamique encourageante qui « témoigne de l’attrait toujours intact du secteur de l’artisanat et de la force des vocations qu’il suscite », d’après Marielle Vo-Van Liger, directrice marketing et communication à la Maaf.

LE PLUS GRAND NOMBRE DE CRÉATIONS EN LOIRE-ATLANTIQUE

En Pays de la Loire, les plus fortes hausses du nombre d’immatriculations entre 2019 et 2021 ont été enregistrées dans les départements de Vendée et de Mayenne (+36 %), devant la Sarthe (+26 %), la Loire-Atlantique (+25 %) et le Maine-et-Loire (+21 %). C’est en Loire-Atlantique, locomotive économique de la région, que se concentre le volume le plus conséquent d’entreprises créées, avec +1 930 immatriculations. Une bonne dynamique qui concerne les territoires urbains comme les territoires ruraux ligériens, d’après le baromètre. Ainsi, si ce sont les agglomérations de plus de 100 000 habitants qui ont affiché la plus forte augmentation, à l’image de Saint-Nazaire qui a enregistré +40 % d’entreprises créées soit la meilleure performance à l’échelle de la région, « l’entrepreneuriat artisanal est également très dynamique dans les communes rurales et bourgs de moins de 5 000 habitants », selon le baromètre. Ainsi, entre 2019 et 2021, les communes rurales et les unités urbaines entre 2 000 et 4 999 habitants ont connu respectivement des hausses de 28 % et de 31 %.

UN SECTEUR DE L’ALIMENTATION PORTEUR

La bonne performance ligérienne est notamment tirée par le secteur de l’alimentation, pour lequel les créations d’entreprises ont connu la plus forte augmentation entre 2019 et 2021 : +34 %, devant la fabrication (+33 %), les services (+31 %) et le bâtiment (+20 %). Une évolution qui témoigne selon Catherine Élie, directrice des études de l’Institut supérieur des métiers, « du bouleversement des habitudes de consommation des Français ces dernières années, entre avènement des circuits courts, volonté de “manger local“ et développement de la consommation nomade. » Avant d’avertir : « La majorité des créations sont néanmoins des micro-entreprises dont la viabilité économique et les marchés seront à confirmer. »

1. Le baromètre de l’artisanat est réalisé par l’Institut supérieur des métiers avec le soutien de la Maaf. Les données de ce baromètre sont issues de l’exploitation, par l’ISM, de fichiers de données nationaux, principalement de la base Démographie des entreprises et de l’enquête Sine.