Couverture du journal du 01/07/2024 Le nouveau magazine

JO et commerce : un espoir très mesuré en Pays de la Loire

Près de 77 % des habitants des Pays de la Loire craignent une augmentation des prix pendant les JO et 4 % des commerçants de la région estiment que les JO auront un impact positif sur leur activité (9 % au niveau national). C’est le résultat de la récente enquête menée par Ankorstore via son Observatoire du commerce indépendant en partenariat avec le Conseil du commerce de France.

Rue d'Orléans

Rue d'Orléans, Nantes. Photo NLP - IJ

L’édition 2024 de l’Observatoire du commerce indépendant a croisé les regards de 1 020 commerçants indépendants et de 2 044 Français. Une étude qui met en lumière « des attentes fortes vis-à-vis des pouvoirs publics, un scepticisme par rapport aux Jeux olympiques initialement perçus comme un levier de développement, et des inquiétudes à peine voilées par quelques espoirs face aux nouveaux modes de consommation des Français ».


À prix égal, proximité et conseil privilégiés

Dans la région Pays de la Loire, une grande majorité des habitants  (79 %) ont revu leurs habitudes quotidiennes, note l’enquête. Malgré les freins à la consommation, ils demeurent profondément attachés au commerce indépendant de proximité. 37 % d’entre eux les fréquentent au moins une fois par semaine et 64 % affirment qu’à prix égal, ils privilégient les commerçants indépendants par rapport à la grande distribution et à la vente en ligne (contre 54 % à l’échelle nationale). Les habitants de la région justifient cette nette préférence par la proximité géographique (64 %), une offre plus locale et made in France (48 %), ainsi qu’un véritable conseil (26 %).

L’enthousiasme pour les JO peine à s’installer

Mais la situation des commerces de proximité reste fragile. « 64 % des détaillants des Pays de la Loire considèrent que la situation de leur commerce est tendue. Une position confirmée pour 53 % des commerçants locaux qui constatent en 2023​​​​​​ que les commerces de proximité de leur ville sont de plus en plus nombreux à fermer. Pour faire face à ces difficultés, et comme ils l’avaient anticipé l’an dernier, 58 % des commerçants indépendants de la région ont augmenté leurs prix en 2023 », poursuit l’enquête qui note que « l’enthousiasme attendu pour les Jeux olympiques peine à s’installer. En effet, 77 % des habitants du Pays de la Loire craignent une augmentation des prix dans les villes accueillant les épreuves (contre 80 % sur l’ensemble du territoire). Et seuls 11 % d’entre eux déclarent que les grands rendez-vous sportifs à venir (Jeux olympiques, Championnat d’Europe de football, Tour de France) auront un impact sur leur consommation auprès des commerces indépendants ».

Alors que 8,9 Mds€ de retombées économiques sont annoncées pour les JO d’après le Centre de Droit et d’Économie du Sport (CDES), les commerçants restent sceptiques. D’après l’enquête, « seuls 9 % d’entre eux pensent que les Jeux olympiques auront un impact positif sur leur activité ». Un sentiment partagé en Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Pays de la Loire, où seulement 4 % des commerçants indépendants partagent cet avis.
Les régions Île-de-France (21 %) et PACA (19 %) sont, pour leur part, un peu plus optimistes, car elles accueilleront de nombreuses épreuves durant la compétition.