Couverture du journal du 01/07/2024 Le nouveau magazine

Cybersécurité : Digitemis fête ses 10 ans et recrute massivement

Dix ans, cinquante-huit collaborateurs répartis entre le siège vendéen à La Merlatière, Nantes, Angers et Paris, et un chiffre d’affaires oscillant entre 4 et 5 M€… Ludovic de Carcouët, fondateur de Digitemis, a de quoi être fier. L’expertise de son entreprise de cybersécurité est pleinement reconnue et la satisfaction de ses six cents clients frôle les 100 %, grâce à de nombreuses certifications et un solide bouche-à-oreille.

Digitemis

Ludovic de Carcouët (au fond, à gauche), PDG de Digitemis, entouré de son équipe pour les 10 ans de l'entreprise vendéenne. Photo William Jezequel

« Quand je me suis lancé en 2014, les dirigeants ignoraient complètement le sujet de la cybersécurité et n’y consacraient aucun budget », se souvient le PDG de Digitemis. « Depuis, il y a eu un certain nombre d’attaques et ils ont compris qu’ils étaient très dépendants au numérique. Si une entreprise n’a pas un bon niveau de cybersécurité, elle peut partiellement, voire totalement, être en danger. »


Lire aussi
Ludovic de Carcouët, PDG de Digitemis : « La cybersécurité, un sujet sans frontières »


Avec une croissance annuelle moyenne de 30 %, la belle histoire de Digitemis n’est pas près de s’arrêter. La PME vendéenne prévoit d’ailleurs de recruter une trentaine de personnes dans l’année à venir. L’objectif est de répondre aux enjeux de ses clients en développant ses expertises dans plusieurs domaines, notamment dans le purple team. « Nous prévoyons aussi d’investir 50 k€ par an sur ce sujet majeur », indique Ludovic de Carcouët, avant d’expliquer : « En accord avec nos clients, nous simulons une attaque la plus réaliste possible. Cela va bien plus loin que les tests classiques. Au sein de notre laboratoire Red Dive, nous allons consolider nos techniques et nos scénarios d’attaque pour pouvoir ensuite mieux les déjouer. »