Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Game & Biz : des jeux vidéo, du fun et du réseau

Développer son réseau d’affaires, en profiter pour renforcer les liens avec ses collaborateurs, tout en partageant sa passion pour le jeu vidéo le temps d’une soirée, c’est le principe de Game & Biz. Né à Angers en 2023, ce concept porté par une start-up éponyme débarque à La Roche-sur-Yon le 6 juin. Une centaine de participants y sont attendus.

Game & Biz, jeux vidéo, Vendée, réseau, affaires, entreprise

Game & Biz est née à Angers en juin 2023. Son ambition : fédérer les entreprises autour du jeu vidéo. © Axel Charrier

C’est l’histoire d’une « bande de trois copains », entrepreneurs et passionnés de jeux vidéo, qui souhaitent « prendre le contrepied des soirées de networking “classiques” en y ajoutant une bonne dose de fun ». La raison ? « En 15 ans d’entrepreneuriat, nous sommes passés par différents réseaux professionnels (BNI, Carbao…) et professionnalisants (CJD, APM). Ils nous ont apporté beaucoup de choses : des contacts, la possibilité de rompre notre isolement et de nous former, mais c’est toujours très sérieux, explique Antoine Galpy, fondateur de la start-up angevine DigiHelp1. Nous avions envie d’autre chose. Nous sommes alors partis du principe qu’il est toujours plus facile de faire du business avec quelqu’un quand on a un intérêt commun. D’où notre idée de s’appuyer sur le côté ludique du jeu vidéo pour tisser des liens de façon non conventionnelle avec les acteurs économiques du territoire. »

C’est ainsi qu’avec Simon Gérard et Julien Fournier, les fondateurs de WeForge2, ils ont imaginé Game & Biz. Basée à Angers, cette start-up a fait ses premières gammes en juin et octobre 2023 lors de deux soirées organisées à la Cité des Congrès locale. Deux galops d’essais encourageants qui ont permis de valider le modèle et d’acter son développement à l’échelle nationale, en commençant par les Pays de la Loire en 2024. Et c’est en Vendée, où les trois partenaires ont des attaches familiales, que se jouera le 6 juin cette nouvelle partie. Le parc Expo des Oudairies, à La Roche-sur-Yon, en sera le terrain de jeu.

Un événement fédérateur

« L’événement est ouvert à toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité, précise Antoine Galpy. Notre volonté est de réunir une centaine de chefs d’entreprise et leurs collaborateurs autour de la passion du jeu vidéo et l’envie de se rencontrer. » Car à l’esprit networking s’ajoutent une dimension teambuilding et l’ambition de fédérer les équipes au sein même de leur entreprise. Pour participer au tournoi, chaque entreprise devra en effet constituer une équipe de cinq personnes. « Pour celles et ceux qui souhaiteraient simplement venir soutenir leurs collègues, nous prévoyons une trentaine de places “spectateurs”. Celles-ci s’adressent également à tous les professionnels qui ne peuvent pas aligner une équipe, comme des indépendants par exemple, mais qui veulent tout de même découvrir le côté business de Game & Biz. » Antoine Galpy complète : « La jauge, aussi bien côté gamers que côté spectateurs, est volontairement réduite afin de bien valider notre modèle quel que soit le lieu de l’événement, mais aussi de favoriser les échanges. »

Faites vos jeux !

Et pour répondre à cet objectif, rien n’a été laissé au hasard dans le déroulé de la soirée. Dès 18 h, chacun pourra se familiariser avec les machines mises à disposition (100 ordinateurs, 20 consoles et bornes d’arcades) lors d’un temps convivial.

Place ensuite, à 19 h, au networking. « Toutes les équipes défileront sur scène. L’occasion de mettre un nom sur les pseudonymes que l’on va affronter lors du tournoi, mais aussi de présenter chaque société. C’est un premier lien avec l’univers du business. Puis les équipes vont se défier une première fois. Dix jours avant Game & Biz, nous enverrons à chacun la liste de tous les participants. Chaque entreprise pourra demander à rencontrer un adversaire autour d’un jeu qu’ils choisiront ensemble. Un à deux collaborateurs de chaque structure seront désignés pour disputer ce match. Pendant ce temps-là, les dirigeants pourront échanger leurs cartes de visite. Sous couvert d’une partie de jeu informelle, nous organisons un speedating de quelques minutes, histoire d’établir un premier contact. »

Ce temps de networking se terminera par un grand classique du jeu vidéo sur borne d’arcade. « Avant de s’affronter en tournoi sur Counter Strike à partir de 20 h 30, les équipes disputeront un premier match sur Street Fighter II, indique Antoine Galpy. Pourquoi ? Parce que dans Counter Strike, le camp des méchants affronte celui des gentils et que ces derniers sont toujours avantagés en début de partie. L’équipe qui gagnera le tour préliminaire aura donc le choix de son camp de départ dans Counter Strike, ce qui aura une influence sur la suite du tournoi. »

Le cofondateur de Game & Biz poursuit : « Counter Strike se joue avec deux équipes de cinq personnes. Et ce qui va être très intéressant, c’est que l’on va vite s’apercevoir de l’importance de la cohésion d’équipe dans ce jeu vidéo. Ici, l’exploit individuel n’a pas d’importance. Vous avez beau être un très bon joueur, si vos coéquipiers ne le sont pas et surtout si vous n’êtes pas synchronisés, soudés, vous n’aurez que très peu de chances de gagner. Ce que nous avons démontré lors des deux premières soirées, c’est que les meilleures équipes ne sont pas celles qui ont le meilleur niveau, mais celles qui arrivent à se parler, à prendre en compte les forces et les faiblesses de chacun et à partir de cela, parviennent à bâtir une stratégie commune pour aller chercher la victoire. »

Les meilleurs seront d’ailleurs récompensés par des trophées lors d’une cérémonie programmée à 23 h.  « Ensuite, pour les plus acharnés, c’est jeux vidéo à volonté, jusqu’à 2 h du matin, avec l’opportunité de tisser de nouveaux liens d’affaires dans un univers décalé », conclut Antoine Galpy.

1Start-up qui propose des solutions de sécurité pour territoires intelligents.

2 Structure privée dédiée à l’accompagnement d’entreprises innovantes en développement (domiciliation, coworking, mise en relation).

Pratique

  • Inscriptions jusqu’au 20 mai sur Gamenbiz.fr
  • Tarifs :
    • Pack team (5 participants, accès aux consoles, bornes d’arcades et tournoi, repas et boissons inclus) : 396 € TTC
    • Place spectateur (accès à toute la soirée sauf tournoi) : 39 € TT