Couverture du journal du 19/04/2024 Le nouveau magazine

Yaelie : le cheval pour faire performer les entreprises

Après un parcours de près de 25 ans en tant que commerciale et manager, Mary Naulin a changé de cap en lançant son activité de horse coaching à travers Yaelie, il y a près de deux ans. Une activité passion en forme de retour aux sources pour cette fille d’éleveur qui a passé les 20 premières années de sa vie au milieu des chevaux, pratiquant le dressage, la compétition, le saut d’obstacle et même la voltige.

Mary Naulin Yaelie

© D.R.

L’accompagnement de horse coaching qu’elle propose, sans aucun contact physique direct avec le cheval, prend d’abord la forme d‘une « cartographie du système managérial » des entreprises, complétée ensuite par un débriefing. « Lorsque l’on fait une demande en communication non-verbale, par exemple de mise en mouvement, à un cheval de 700 kg, il est question de posture, d’attention, d’alignement. Le cheval n’a pas de jugement, de préjugé ni de notion de statut mais a besoin d’être en confiance et qu’on soit au clair avec ses intentions. Les gens deviennent alors eux-mêmes, et cela donne lieu à de vraies révélations et prises de conscience. Très vite, on fait le lien avec le milieu professionnel », explique Mary Naulin. Codirs, chefs d’entreprise, managers et leur équipe ou groupes de managers de toute la France la sollicitent pour venir murmurer à l’oreille des chevaux. Une expérience que Mary Naulin entend mettre au service d’une « efficacité opérationnelle durable ». De quoi revoir sa relation à ses collaborateurs et à l’autorité : « Je peux avoir les deux opposés : des personnes tétanisées face au cheval et d’autres dans un rapport dominant-dominé. Or l’autorité est un juste équilibre entre exigence et bienveillance. »