Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

WaltR lève 2 M€

C’est une nouvelle étape de développement pour WaltR. La société spécialisée dans la surveillance des émissions polluantes par imagerie spatiale et sol vient d’annoncer la clôture d’un premier tour de financement seed de 2 M€. Objectif : accompagner sa croissance commerciale, en France et en Europe.

VDE 44 WaltR

Avec sa solution, WaltR peut détecter et suivre les émissions de polluants de l’air et de gaz à effet de serre. © WaltR

Fondée en 2018, la start-up WaltR vient de terminer son tour de table. À cette occasion, l’entreprise accueille dans son capital deux investisseurs : le Groupe ADP (Aéroports de Paris) et Expansion Ventures, le fonds d’investissement suédois spécialisé dans les technologies spatiales. Le consortium comprend également Spacefounders France (accélérateur de start-up européennes du spatial), le fonds de co-investissement Pays de la Loire Participations et Centrale Innovation (la filiale de valorisation de l’École Centrale de Nantes destinée à soutenir des projets tech). Ces fonds serviront à accélérer le développement de sa solution de tracking des émissions des polluants de l’air et des gaz à effet de serre par imagerie.

Basée à Toulouse et depuis septembre 2022 à Nantes, WaltR (20 collaborateurs, dont 6 personnes à Nantes et 8 prévues l’été prochain) exploite une technologie spatiale couplée à de l’IA qui permet d’identifier, de mesurer et de cartographier avec précision les émissions polluantes gazeuses et particulaires d’une ville, d’un site industriel et d’infrastructures aéroportuaires ou portuaires. Son ambition : « devenir la principale entreprise européenne indépendante spécialisée dans le suivi des émissions et l’un des principaux fournisseurs de données spatiales pour les entreprises et les acteurs publics du monde entier engagés dans des politiques d’ISR (investissement socialement responsable) », indique Eric Pequignot, PDG et fondateur de WaltR.