Couverture du journal du 01/07/2024 Le nouveau magazine

Un Muséum propulsé dans le XXIe siècle

L’agence Moatti & Rivière a été retenue à l’issue du concours lancé pour la restructuration du Muséum d’histoire naturelle de Nantes. Un investissement de 46 M€ pour propulser le vénérable monument dans le XXIe siècle.

Muséum

Image Moatti & Rivière

« Nous proposons un projet architectural, une expérience spatiale et muséographique unique de la connaissance qui conserve l’esprit du Muséum, mais avec un nouveau parcours hybride », indique Moatti & Rivière. Le projet comporte également une Agora des sciences, une interface entre le public et les sciences et une « médiathèque troisième lieu ».


Lire aussi
Musée Dobrée : après une rénovation spectaculaire, Nantes redécouvre son joyau


De nouvelles surfaces vont être créées pour accueillir davantage de visiteurs dans de meilleures conditions. Avec ce nouveau projet architectural, l’espace ouvert au public passera de 2 200 m2 à près de 4 000 m2, ce qui permettra d’accueillir près de 350 000 visiteurs (190 500 en 2023) et de doubler le nombre d’objets et de spécimens présentés. Un passage public couvert aux passants et aux habitants du quartier reliera la rue Voltaire au jardin Louis Bureau, îlot de biodiversité et miroir de la galerie de botanique du Muséum.

Les chantiers démarreront en 2025 pour une durée de deux ans et l’établissement rouvrira ses portes en 2028. Durant les travaux, un programme hors les murs d’expositions temporaires, d’animations et de spectacles sera proposé par le Muséum dans les vingt-quatre communes de la métropole.

Muséum

La scénographie veut préserver l’esprit du Muséum. Image Moatti & Rivière

2 000 m2 sur l’histoire de la terre !

« Nous allons proposer un programme muséographique ambitieux, car il accueillera sur 2 000 m2 une histoire de la Terre depuis son origine jusqu’à l’anthropocène avec des partis pris, et des ambitions socio-écologiques affirmées », indique Philippe Guillet, directeur du Muséum de Nantes.
« La scénographie conserve l’esprit Muséum et intègre lignes et attributs qui le caractérisent. La conservation des vitrines historiques nous guide ; insuffler un air de famille à travers les différentes galeries nous semble une évidence », explique Henri Joaquim, scénographe. Il faudra en effet à l’équipe désignée orchestrer savamment entre actuel muséum aux boiseries XIXe qui en font l’âme et la nécessaire projection contemporaine.

« La réhabilitation du Muséum s’inscrit dans une démarche environnementale forte engagée par la Métropole de Nantes », précise l’architecte Alain Moatti. « Notre démarche intègre, en permanence, les préoccupations liées au développement durable afin de garantir l’atteinte de ces objectifs techniques et environnementaux. »