Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

Un coup de pouce de l’Europe pour les transports nantais

Une subvention de 30 M€ vient d’être accordée par la Commission européenne à Nantes Métropole pour favoriser une mobilité durable, en renforçant la qualité et la diversité de son offre de services. Une somme qui servira notamment à l’achat de nouvelles rames de tramway et à l’aménagement de pistes cyclables.

Nantes tramway

La subvention européenne obtenue par Nantes Métropole contribuera notamment à la rénovation de 3,2 km de voies de tramway. © Shutterstock

Pour Nantes Métropole, le Père Noël est passé avec un peu d’avance cette année. Plus exactement le 18 décembre dernier, où la collectivité a appris qu’elle venait de se voir accorder une subvention de 30 M€ par la Commission européenne en vue de renforcer son offre de mobilité durable. Cette somme représente 15 % du prêt de 200 M€ contracté par la collectivité auprès de la Banque européenne d’investissement.

Ce coup de pouce de l’Europe a été accordé au titre du projet Smiles pour Sustainable mobility infrastructures for low emissions and qualitative service, soit en français “infrastructures de mobilité durable pour de faibles émissions et un service de qualité​​​​”.

Une reconnaissance pour penser les déplacements de demain

Concrètement, cette somme servira à soutenir des projets menés par la Métropole en faveur des mobilités alternatives à l’usage individuel de la voiture et respectueuses de l’environnement. Parmi eux : l’achat de 49 nouvelles rames de tramway fabriquées dans l’usine Alstom de La Rochelle (Charente-Maritime) qui viendront remplacer les “historiques” datant de 1985, la rénovation de 3,2 km de voies de tramway, l’aménagement de 38 km de pistes cyclables… Sans oublier la construction du pôle multimodal (tramway, bus, tram-train) de Babinière à La Chapelle-sur-Erdre. Cet aménagement, qui a démarré en 2022, s’inscrit dans le projet de connexion des lignes 1 et 2 du tramway.

Obtenue via l’Agence exécutive européenne pour le climat, les infrastructures et l’environnement, cette subvention est, selon Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, « la reconnaissance de l’ambition de notre collectivité pour penser les déplacements de demain. Grâce à nos investissements, qui représentent 1 Md€ sur le mandat 2020-2026, les mobilités seront plus rapides, efficaces et performantes, tout à la fois pour le pouvoir d’achat et le climat ».