Couverture du journal du 19/04/2024 Le nouveau magazine

Steelgo s’adosse au groupe corse Giudicelli

Domiciliée à Chanverrie, la société vendéenne Steelgo, experte de la construction métallique depuis 50 ans, entre dans le giron du groupe Giudicelli basé à Bastia. Cette opération ouvre la porte à une série de synergies.

Steelgo Giudicelli acquisition

Poignée de main entre le cédant Hugues Echasseriau, qui prend la direction générale de Steelgo, et le repreneur Christian Giudicelli, président du groupe éponyme. ©Groupe Giudicelli

La signature du rachat de l’entreprise Steelgo, un acteur historique de la construction de charpentes métalliques en Vendée par le groupe corse Giudicelli, est intervenue le 22 décembre dernier. « Cette union offre la possibilité d’enrichir l’offre de chaque entreprise grâce à la complémentarité de leurs services, créant ainsi des perspectives commerciales significatives par le biais d’une offre combinée », indiquent les deux acteurs. L’intégration de Steelgo va également permettre de créer des synergies avec la principale filiale du groupe baptisée Voltaïca (plus de 22 M€ de chiffre d’affaires en 2023 – 23 collaborateurs), qui est spécialisée dans le développement de centrales solaires en toitures. Le groupe Giudicelli, qui englobe également des activités dans la détention de centrales solaires avec l’entreprise PowenR, la construction de centrales (Pénélopéa), le tourisme et le commerce, poursuit ainsi sa diversification en mettant un pied en Vendée.

Hugues Echasseriau, ex-président de la société Steelgo, qu’il a reprise en 2008, continue quant à lui de diriger la PME vendéenne en tant que directeur général pour assurer son développement. Selon lui, « cette acquisition marque une étape décisive dans la diversification du Groupe Giudicelli, que nous prévoyons de poursuivre dans les mois à venir ».

Steelgo réalise un chiffre d’affaires de plus de 12 M€ et emploie 45 personnes.