Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Sigma veut accélérer sa transformation vers le numérique à impact positif 

En juin dernier, Sigma (La Chapelle-sur-Erdre) devenait officiellement une entreprise à mission. Dans la continuité, cette entreprise de service numérique (ESN) annonce aujourd’hui de nouveaux engagements en matière de numérique à impact.

Domiciliée à La Chapelle-sur-Erdre, Sigma souhaite que 50 % de ses offres soient éco-conçues à horizon 2026. ©Sigma

Domiciliée à La Chapelle-sur-Erdre, Sigma souhaite que 50 % de son offre soit éco-conçue à horizon 2026. ©Sigma

« La transformation de l’entreprise va encore s’accélérer pour nous préparer à l’avenir », annonce d’emblée Philippe Oléron, président de Sigma (CA 2023 : 75 M€), qui dévoile dans le même temps une nouvelle identité visuelle pour marquer l’évolution de ce positionnement.

Concrètement, pour accompagner cette trajectoire, l’entreprise, qui partage ses activités entre plusieurs métiers (traitement de la data, édition de logiciels, intégration de solutions digitales sur mesure, externalisation de systèmes d’information, solutions cloud), se donne pour objectif de proposer 50 % de solutions éco-conçues (contre 10 % aujourd’hui) à ses clients (son portefeuille se compose de 2 000 clients réguliers) d’ici à 2026 et de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Avec une première marche qui devrait être franchie dans deux ans avec une baisse de 40 % comparé à 2019, puis une seconde étape à -55 % à horizon 2030.

« La nécessité d’embarquer tout le monde »

Pour y parvenir, l’entreprise travaille actuellement sur plusieurs leviers. Tout d’abord sur la mobilisation de ses équipes (700 collaborateurs). « Il y a la nécessité d’embarquer tout le monde afin de déclencher une impulsion forte et de permettre une acculturation de toute l’entreprise », poursuit le patron nantais. Désormais, tous les nouveaux arrivants sont sensibilisés à la Fresque du numérique et sont formés à l’éco-conception de logiciels, au numérique responsable ainsi qu’au parcours cybersécurité afin qu’ils guident les clients dans leurs stratégies à impact. Cela va aussi passer par la construction d’offres neutres en carbone pour permettre aux clients de mesurer l’impact énergétique de leur système d’information via la publication annuelle d’un bilan carbone, d’un rapport RSE et d’un baromètre du numérique responsable.