Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

Pascal Herbreteau nommé directeur général de VFE

La transmission se prépare chez Vendée Fluides Énergies. Pour anticiper son départ à la retraite prévu fin 2024, Alain Bodet, président et cofondateur de la PME (avec Pascal Dugast, parti en 2018), a promu Pascal Herbreteau au poste de directeur général.

De g. à d. : Pascal Dugast, ancien directeur général, Pascal Herbreteau, directeur général, Alain Bodet, président ©VFE

De g. à d. : Pascal Dugast, ancien directeur général, Pascal Herbreteau, directeur général, Alain Bodet, président ©VFE

« Depuis la création de VFE en 2007, en raison de notre histoire professionnelle Pascal Dugast et moi, souhaitions que l’entreprise soit transmise à l’un de nos collaborateurs, précise le dirigeant. Avec cette transmission en interne, nous avons pour ambition de rester une entreprise privée indépendante, pour répondre notamment aux attentes de nos clients qui privilégient la proximité. » Nommé en septembre dernier, Pascal Herbreteau, membre du comité de direction et responsable du pôle génie électrique depuis 15 ans, a pris officiellement ses fonctions le 9 novembre, et détient désormais 33 % du capital de l’entreprise.

Implantée à Dompierre-sur-Yon (le siège social) et à Treillières, Vendée Fluides Énergies accompagne ses clients dans leur transition énergétique avec la construction de centrales photovoltaïques et l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, tout en continuant de développer ses activités en réseaux d’énergies, génie électrique, génie thermique et climatique. Parmi ses clients figurent les groupes Dubreuil, RCM, Duret Immobilier, Piveteau Bois ou encore Saga Mercedes tandis que les collectivités territoriales représentent un peu plus de la moitié de son carnet de commandes.

Comptant à ce jour 150 collaborateurs, VFE poursuit son recrutement, en mettant en avant sa démarche RSE : « Nous sommes notamment engagés dans plusieurs associations qui travaillent sur le monde de demain, en particulier Ruptur dont VFE est membre fondateur » précise Alain Bodet. L’entreprise apporte également sa contribution à l’ascenseur social : « nous favorisons la promotion interne pour permettre à tous nos collaborateurs de s’exprimer et d’évoluer au sein de l’entreprise. Une valeur que je continuerai de porter », ajoute Pascal Herbreteau, pour qui le principal défi en 2023 sera de « se concentrer sur les économies d’énergies. Avec la crise que nous sommes en train de vivre, il y aura peut-être moins de bâtiments. Il faudra donc aller vers les énergies renouvelables pour pallier l’explosion des coûts. » VFE dont le CA s’élève à 26,5 M€ en 2022, a enregistré une croissance de 10 % par rapport à l’an dernier.