Couverture du journal du 01/07/2024 Le nouveau magazine

Mon Peintre Expert : la solution pour tout changer sans rien changer !

Lancé en 2020 à Bellevigny par Fabrice Brunelière, Mon Peintre Expert a mis au point un process unique de réhabilitation des menuiseries aluminium/PVC (portes, fenêtres, vérandas) : le re-laquage sur place, sans démontage. Depuis, le concept s’est franchisé sur le grand Ouest principalement et a déjà formé une trentaine de peintres à ses techniques pour répondre à la demande grandissante.

Flotte, véhicules, Mon Peintre Expert

Flotte de véhicules ©Mon Peintre Expert

« À partir du moment où l’isolation thermique est bonne, il y a moins de contraintes pour un professionnel à repeindre une menuiserie plutôt que de la changer », remarque Patricia Gaborieau, associée chez Mon Peintre Expert. Nous sommes la solution écoresponsable idéale pour la réhabilitation de l’habitat. Concrètement, si une menuiserie est blanchie, présente des rayures ou des erreurs de pose (mauvaise couleur par exemple), Mon Peintre Expert est capable de la repeindre sans la démonter, avec une finition correspondant aux standards du marché pour un aspect “comme neuf”. »

L’entreprise a développé son process d’application au pistolet dans un laboratoire interne. « Nous nous sommes adossés à la société Simab (fabricant de peintures et vernis) que dirigeait notre fondateur. Cela nous a permis de bénéficier du service R&D et de faire nos premiers essais techniques. Le process désormais éprouvé, nous sommes en capacité de former les peintres du réseau afin de garantir une qualité constante à nos clients ailleurs qu’en Vendée. » À ce jour, Mon Peintre Expert compte 14 franchisés répartis majoritairement sur le grand Ouest et un centre de formation agréé Qualiopi en Vendée. La tête de réseau (six personnes pour un CA de 780 k€ en 2022) poursuit sa politique d’innovation avec une nouvelle activité : le « covering » de mobiliers, des adhésifs haut de gamme épais et texturés pour rénover sans peinture. Elle vise cette année le développement de la région parisienne et la formation d’une trentaine de peintres experts supplémentaires.