Couverture du journal du 16/07/2024 Le nouveau magazine

MéO : dernières étapes d’un plan d’investissements de 23 M€

23 M€. C’est le montant de l’investissement injecté par le fabricant de menuiseries en bois et aluminium MéO sur son site de Cugand (Vendée). Objectif : augmenter la capacité de production de 60 % et doubler la capacité d’usinage d’ici à début 2025.

MéO, Vendée, investissements

À Cugand (85), le site de production de MéO a peu à peu gagné du terrain pour s’étaler aujourd’hui sur 15 hectares. ©MéO

« Construit en 2013, le site de production de Cugand est saturé depuis plus de deux ans. Sur un plan commercial, nous ne sommes donc pas capables d’aller chercher de nouveaux clients. Ce plan d’investissement de 23 M€ nous permet de repartir en conquête sur le marché de la fenêtre en France et d’assurer la croissance de l’entreprise pour les dix années à venir », explique Franck Rostand, directeur général de l’usine MéO (66,5 M€ de CA en 2022 – prévisionnel CA 2023 : 73 à 74 M€) qui produit 70 000 menuiseries par an. « L’objectif est de passer à 110 000. »

Après l’extension du site de production avec 7 000 m2 supplémentaires, pour totaliser 32 000 m2, le rachat d’un terrain de 3 hectares, et l’édification d’une plateforme logistique de 4 400 m2 en service depuis juillet dernier, une seconde phase du programme va démarrer mi-décembre pour se terminer fin juillet 2024. Le but ici est d’équiper la nouvelle halle qui sera opérationnelle deux mois plus tard. Un dernier équipement est prévu fin 2024/début 2025. Désormais, le site totalise 15 hectares.

Une montée en cadence qui va nécessairement s’accompagner d’embauches alors que l’entreprise de 440 collaborateurs (dont 250 à la production et 30 % de femmes) rencontre déjà des problèmes de recrutement. Les profils recherchés (en CDD, CDI ou en interim) : opérateurs de production, techniciens de machines à commande numérique, techniciens de maintenance, agents méthode, managers d’opérateurs.

L’entreprise, qui vise la certification Qualiopi, va également installer dans un bâtiment de 300 m2 un centre de formation agréé à proximité du restaurant d’entreprise pour fidéliser ses clients (3 000 menuisiers installateurs en France). À partir de février 2024, les sessions de huit personnes (formations sur deux jours de 14 heures) s’adresseront d’abord aux entreprises qui posent les menuiseries conçues et fabriquées à Cugand. À terme, l’idée est de développer une dizaine de modules pour former les métreurs, les commerciaux de ses clients…