Couverture du journal du 16/05/2024 Le nouveau magazine

Le Groupe Liébot met un pied en Allemagne

Cet acteur reconnu dans l'univers de la fenêtre et de la façade, accélère son développement européen avec le rachat de PaX, une entreprise allemande de fabrication de menuiseries.

Liébot, rachat, Allemagne

De gauche à droite : Jean-Pierre Liébot, président du groupe éponyme, Carl Struth et Reinard Walter, co-actionnaires de la société PaX, et Bruno Léger, directeur général du Groupe Liébot. ©Groupe Liébot

Le 19 juillet dernier, le Groupe Liébot, implanté aux Herbiers, a racheté 60 % du capital de la société PaX, une entreprise allemande de fabrication de menuiseries dont le siège se situe à Ingelheim am Rhein. Laquelle emploie 560 personnes pour un chiffre d’affaires de 75 M€ en 2022. Fondée en 1984 par la famille Struth, elle dispose de quatre sites pour la production d’une large gamme de fenêtres et portes d’entrée en PVC, aluminium, bois, bois-aluminium et bénéficie d’une belle notoriété sur le marché allemand, d’après l’acquéreur.
Au travers de cette acquisition, l’objectif du groupe vendéen est de devenir un des leaders européens de la fenêtre en produisant et en vendant au cœur des marchés à fort potentiel. « Le Groupe Liébot poursuit sa stratégie d’implantation européenne. (…) Cette opération (…) nous permet de compter désormais sur des activités significatives en Allemagne, premier marché européen de la menuiserie. Les expertises réunies des deux groupes sont porteuses d’opportunités de développement, en France comme en Allemagne », a indiqué Bruno Léger, directeur général du Groupe (4 500 salariés, 770 M€ de CA en 2022). « Il s’agit de l’opération la plus importante de croissance externe depuis le rachat de Vetrex (Pologne) en 2014. Je suis ravi de poursuivre cette aventure avec la famille Struth, dans une entreprise là aussi familiale, car nous partageons (…) de nombreuses valeurs », indique pour sa part Jean-Pierre Liébot, son président depuis janvier 2023.
L’ETI vendéenne regroupe aujourd’hui 12 sociétés dans deux secteurs d’activité : les fenêtres industrielles en aluminium, PVC, bois/aluminium (K-Line, MéO, Caib, Bipa, Vetrex) et la façade (société Ouest Alu). Elle est déjà présente dans cinq pays : Espagne avec K-Line depuis 1999 avec un site de fabrication près de Barcelone, en Pologne avec l’acquisition de Vetrex en 2014, en Italie avec les marques Vetrex et K-LIine depuis 2018 et, enfin, en Allemagne avec également les menuiseries Vetrex.