Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

Jean-Pierre Liébot prend la présidence du groupe familial

Après 50 ans de présidence et de gouvernance, André Liébot, 76 ans, qui figure parmi les 500 plus grandes fortunes de France, s’apprête à passer la main.

Jean-Pierre Liébot et son père André Liébot © Groupe Liébot

Jean-Pierre Liébot et son père André Liébot © Groupe Liébot

Son fils, Jean-Pierre Liébot lui succédera à partir du 1er janvier 2023. Âgé de 47 ans, Jean-Pierre Liébot, marié et père de trois enfants a rejoint l’entreprise familiale en 2000 via la filiale K-Line, pour y créer le service communication. L’an dernier, il a pris la direction du partenariat Expert Rénovateur de K-Line (71 M€ de CA en 2021), réseau qui compte plus de 200 professionnels en France. Depuis 2007, Jean-Pierre Liébot, est membre du conseil d’administration du groupe, et en est le vice-président depuis 2019. « Depuis 22 ans, j’apporte ma contribution à la croissance de notre groupe. Plus qu’hier, je suis fier de poursuivre avec l’ensemble des équipes cette très belle aventure. Je ressens une grande responsabilité vis-à-vis de nos salariés, de nos clients et de ma famille. Je suis très attaché au modèle des entreprises familiales qui décident vite, qui font confiance, qui s’inscrivent dans un temps long et qui ont à cœur de développer l’emploi localement dans le respect de leurs salariés » souligne Jean-Pierre Liébot qui représente la 11e génération à la tête de l’entreprise implantée aux Herbiers depuis la création de la forge familiale en 1745.
Le groupe Liébot réunit 12 sociétés dans deux secteurs d’activité : les fenêtres industrielles en aluminium, PVC et bois (K-Line, MéO, Caib, Bipa, Vetrex en Pologne) et la façade (société Ouest Alu). L’ETI vendéenne, qui a enregistré un chiffre d’affaires de 706 M€ en 2021, emploie plus de 4 000 salariés.