Couverture du journal du 19/04/2024 Le nouveau magazine

Le groupe Herige négocie la cession de sa branche négoce

Fort d’une montée en puissance opérée sur ses activités menuiserie (Atlantem) et béton (Edycem), le groupe vendéen Herige annonce entrer en négociations exclusives avec le Groupe Samse (groupe de distribution de matériaux de construction basé à Grenoble), en vue de la cession de ses activités de négoce de matériaux, de travaux publics et de pierres naturelles (VM Matériaux, LNTP et Cominex).

Benoit Hennaut, Herige, Vendée

Benoit Hennaut, président du directoire d''Herige, ©IJ

Ce projet de cession, approuvé le 2 décembre par le conseil de surveillance du groupe Herige, représente 383,5 M€ de chiffre d’affaires et 79 points de vente dans le grand Ouest. L’ensemble des 1 155 collaborateurs concernés rejoindraient ensuite le groupe Samse. Cette opération permettrait à Herige de réaliser un désendettement de l’ordre de 120 M€ et de réaliser une plus-value de cession d’environ 24 M€, soit +16 % sur fonds propres. Le groupe bénéficierait ainsi de moyens additionnels pour le développement de ses deux branches industrielles. Engagé depuis quelques années dans une démarche RSE, Herige souhaite en effet accélérer ses actions vers l’efficience industrielle, l’innovation et la décarbonation au sein des branches menuiserie et béton et s’affirmer ainsi comme un industriel de référence au service de la construction durable.

Pour Benoît Hennaut, président du directoire du groupe Herige, ce projet permet de « poursuivre la stratégie de croissance orientée sur les activités à forte valeur ajoutée qui repose sur une offre adaptée aux enjeux de rénovation énergétique et d’économie circulaire. » Il reste soumis à un processus d’information et de consultation des instances représentatives du personnel, à l’approbation des autorités de concurrence compétentes et d’audits environnementaux. Sa finalisation est attendue au printemps 2024.