Couverture du journal du 18/06/2021 Consulter le journal

Vendée : décès de Jeanne Briand, fondatrice du groupe Briand et ancienne maire des Herbiers

Fondatrice du groupe Briand en 1965, Jeanne Briand a marqué de son empreinte la ville des Herbiers et la Vendée par son engagement sur le plan économique, culturel mais aussi social. Retour sur le parcours exceptionnel d’une femme entrepreneure, à une époque où la place des femmes n’était pas souvent à la tête des entreprises.

Jeanne Briand groupe Briand

Jeanne Briand, fondatrice du groupe Birand, fut aussi maire des Herbiers de 1989 à 1995

Décédée le 25 mai à l’âge respectable de 97 ans, ce capitaine d’industrie fut la fondatrice du groupe Briand avec son mari Anselme, et la maire des Herbiers de 1989 à 1995, commune où elle commença sa vie professionnelle en 1940 comme secrétaire adjointe. Mère de 5 enfants et grand-mère de 20 petits enfants, cette femme dynamique, née Violleau en 1923, a marqué de son empreinte le territoire vendéen.
Dans les années 1950, elle conduit, avec son mari, la création et le développement de l’entreprise Briand à une époque où la place des femmes n’était pas souvent à la tête des entreprises.

Mariée à Anselme Briand, forgeron installé rue Saint Jacques, dans le centre-ville des Herbiers, Jeanne a commencé dans la vente d’assurances maladie pour les agriculteurs. Elle démarche sa clientèle à vélo, à travers le bocage. Dans les années 1950, avec l’arrivée du machinisme agricole américain sur le sol français, l’activité des forges artisanales disparaît. Jeanne accompagne son mari dans la transformation et le développement de l’entreprise familiale fondée en 1745 : la forge devient un atelier de serrurerie et de charpente métallique pour hangars agricoles et ateliers artisanaux.

Plusieurs dates marquent le développement de cette aventure industrielle :
1957, création de l’entreprise Briand Construction Métallique, devenue aujourd’hui le groupe Briand, un des principaux acteurs français du bâtiment en construction métallique, bois et béton (1 200 salariés sur 13 sites de production – 290 M€ de CA) ;
1965, création de Ouest Alu, devenu le groupe Liébot, connu sous sa marque de fenêtre Kline (1 500 salariés sur 6 sites de production en Vendée et dans l’Ain) dont elle sera la gérante jusqu’en 1976.

Avec Philippe de Villiers, elle crée la radio Alouette

Jeanne Briand s’est également beaucoup investie dans l’aide sociale au sein du département en tant que vice-présidente de la Caisse d’allocations familiales de Vendée au cours des années 1970-1980. Elle est également à l’initiative de nombreuses associations qui ont aidé les familles dans le besoin comme La Tirelire Herbretaise ou Familles et Toxicomanies. En 1981, de sa rencontre avec Philippe de Villiers, naît la radio Alouette FM dont elle occupe le poste de secrétaire générale avec, pour mission, de trouver les fonds nécessaires au fonctionnement de cette nouvelle radio qui comptait à son démarrage près de 40 permanents, journalistes et animateurs. La radio contribue au rayonnement des Herbiers et de sa région grâce à une programmation tournée vers la vie locale.

Création de la Communauté de communes du Pays des Herbiers

Jeanne Briand crée en 1982 le CREI, Club de Réflexions et d’Échanges Inter Entreprises, avec Didier Pineau Valenciennes, alors président du groupe Schneider, et Philippe de Villiers. Ce club a accueilli des personnalités influentes de la société française à travers des cycles de conférences. En 1988, elle est élue maire des Herbiers, à la suite de son mari Anselme. On retient de son mandat, la transformation du centre-ville, sa participation au développement économique local, la création de la Communauté de communes du Pays des Herbiers dans sa configuration actuelle et la mise en valeur du patrimoine. Sous son impulsion, de nombreux développements voit le jour, entre autres la création d’un bureau d’aide sociale (Le chantier collectif AVEP), les écoles de musique et de peinture, la construction du lycée Jean Monnet et du gymnase de l’Etenduère, la création du centre culturel Espace Herbauges et de ce qui deviendra le théâtre Pierre Barouh.