Couverture du journal du 20/05/2022 Consulter le journal

La société Grand écran investit 4,5 M€ dans le futur cinéma de Terres de Montaigu

Les contours du futur cinéma de l’agglomération Terres de Montaigu se précisent. Le conseil communautaire vient de confier sa construction et son exploitation au groupe limougeaud Grand écran.

Vendée, cinéma, Grand écran, Terres de Montaigu

La collectivité Terres de Montaigu a confié la construction et l'exploitation de son futur cinéma à la société Grand écran. @Cinema Grand Ecran - Blamm Architecture

En décembre 2023, les habitants de la communauté de communes Terres de Montaigu auront un nouveau cinéma. La collectivité a confié la construction et l’exploitation du complexe à Grand écran. Cette société familiale basée à Limoges depuis quatre générations y investira 4,5 M€.  « Nous sommes ravis de nous implanter pour la première fois dans ce territoire dynamique qu’est la Vendée », indique Sacha Fridemann, l’un des dirigeants de l’entreprise, en charge du développement et de l’exploitation.

Dans un an et demi, ce complexe de 890 places proposera 8 000 séances par an. Il remplacera l’actuel Caméra 5, plus petit. Le projet architectural prévoit l’aménagement de six salles de 72 à 320 places et d’un hall d’accueil vitré disposant d’une mezzanine pour accueillir des événements privés ou des équipes de film lors d’avant-premières.

En extérieur, 200 places de parking, mutualisées avec le futur hôtel intercommunal, seront disponibles contre 116 actuellement. Le complexe sera ouvert 364 jours par an, 7 jours sur 7. Il emploiera six salariés à plein temps et quatre en renfort.

Quant au cinéma Caméra 5, il fermera définitivement ses portes dès septembre 2022. Il sera déconstruit dans la foulée, tout comme la maison des jeunes voisine, ainsi que les bureaux de la police municipale et un garage, propriété de Terres de Montaigu. Ces chantiers sont pris en charge par la collectivité.

Cette emprise foncière reste malgré tout insuffisante pour accueillir le nouveau cinéma. C’est pourquoi 2 960 mètres carrés de terrain sont cédés au groupe Grand écran : 1 595 mètres carrés par Terres de Montaigu et 1 336 mètres carrés par Montagu. Prix de cette cession : 200 000 € HT, une somme qui recouvrira notamment les coûts de déconstruction des bâtiments.

L’exploitant Grand écran s’est engagé auprès de la collectivité à diffuser un film institutionnel Terres de Montaigu avant chaque séance et à programmer des séances « jeune public ».

Grand Ecran, quatre générations au service du cinéma

Le groupe d’exploitation de cinéma Grand écran est basé à Limoges, en Haute-Vienne, avec une antenne à Bordeaux. « Société familiale depuis quatre générations, nous avons réussi à rester totalement indépendant depuis notre création en 1924 », souligne Sacha Fridemann.

Les cinémas du groupe sont principalement situés en Nouvelle Aquitaine et bientôt en Pays de la Loire : à Montaigu-Vendée fin 2023 et à La Chapelle-sur-Erdre début 2024 (six salles, 990 places). Fin 2024, justement, Grand écran comptera 97 écrans répartis sur 13 cinémas dans 10 villes différentes. Quelques trois millions de cinéphiles pourront être accueillis dans l’ensemble de ses salles. Plusieurs de ses sites sont classés « Art & Essai »  dont celui de Montaigu-Vendée.

« Nous avons un rythme de croissance raisonnée, indique Sacha Fridemann. Nous n’avons pas l’ambition de faire dix cinémas par an. On essaie d’avoir un nouveau projet tous les deux à trois ans. Nous souhaitons rester dans une certaine proximité géographique par rapport à notre base historique. Notre maillage géographique est assez homogène. Être proche de nos sites nous permet d’y être présent et de nous en occuper de la meilleure des façons. »

Depuis 2017, le groupe Grand écran déploie sur l’ensemble de ses salles, son propre label qualité Cinémax®. Ce label consiste à garantir un standing de confort à travers une conception et un décor spécifique de la salle.