Couverture du journal du 01/07/2024 Le nouveau magazine

Ernest Soulard et Canard Street : le pari de la bistronomie

Le producteur vendéen Ernest Soulard s'associe à Canard Street pour transformer les fast-foods de la marque en brasseries bistronomiques. L’inauguration des nouveaux établissements est prévue après l'été.

Canard Street

Photo Canard Street

Créée en 2017 par deux jeunes passionnés, Canard Street, enseigne de restauration rapide autour du canard, a séduit Ernest Soulard, spécialiste du canard et producteur de foie gras basé à L’Oie (250 collaborateurs pour 100 M€ de CA). Depuis avril 2024, ils « rebrandent » ensemble les quatre restaurants de la chaîne.

« Je suivais déjà Canard Street sur les réseaux sociaux et appréciais leur communication moderne ainsi que leur façon innovante de présenter le canard, sous forme de burgers », confie Magali Panau, dirigeante d’Ernest Soulard. C’est une rencontre sur un salon professionnel en 2021 qui scelle leur partenariat. Face aux défis du Covid et de la grippe aviaire, Canard Street a bénéficié du soutien financier du producteur. De son côté, l’enseigne propose une partie épicerie dans chaque restaurant, offrant ainsi de nouveaux points de vente à Ernest Soulard. « Après deux ans de grippe aviaire, ce projet est hyper motivant pour nos équipes internes », ajoute Magali Panau. « De plus, Canard Street nous pousse à innover dans nos méthodes de transformation. C’est une association bénéfique pour tous ! »

En 2024, le concept évolue vers des brasseries bistronomiques où le canard est désormais partagé dans une ambiance chaleureuse. Si les restaurants de Paris, Lille et Reims ont déjà été revisités, celui de Bordeaux, lui, est en cours de transformation. L’inauguration des quatre restaurants est prévue après l’été avec l’objectif de rendre l’ensemble profitable d’ici fin 2024 avant d’envisager de nouvelles ouvertures.