Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

En Vendée, le Potager Extraordinaire passe le cap des 30 000 visiteurs

Le parc à thème vendéen avait fait sa dernière saison touristique en 2018 à La Mothe-Achard. Réouvert le 1er juillet dernier à La Roche-sur-Yon, Le Potager Extraordinaire dresse un premier bilan positif et prépare d’ores et déjà l’année 2024. Avec une ouverture avancée au 29 mars, l’entreprise d’insertion et filiale du Groupe Estille espère doubler la fréquentation et vise le million d’euros de CA. 


Le Potager Extraordinaire ©La_Claque_média

« Si la thématique de fond reste inchangée – sensibiliser à la biodiversité végétale principalement alimentaire – le cadre

Les 7 hectares du Potager Extraordinaire vus du ciel ©La_Claque_média

et la médiation du nouveau parc sont très différents, indique Nicolas Brenon, son directeur. Plus qu’un déménagement, c’est une transformation profonde que nous avons opérée. Le Potager Extraordinaire s’étend sur sept hectares, contre un pour l’ancien site. Nous sommes désormais implantés sur un espace structuré avec un bois, du bâti, ce qui nous a permis de créer toute une identité autour du jardin. » Il poursuit : « Côté animations, des déambulations, ateliers participatifs ainsi que des espaces de jeux, de détente et de restauration permettent de capter le public sur une demi-journée minimum en moyenne. »

En cinq mois d’ouverture, le parc à déjà conquis 30 000 visiteurs et plus de 1 000 scolaires, auxquels s’ajoutent près de 70 entreprises venues avec leurs salariés en séminaire. « L’équivalent de 2 000 personnes supplémentaires, précise Nicolas Brenon. À côté de ça, nous proposons deux gros évènementiels annuels : Incroyables légumes, le concours national des légumes géants et un autre en rapport avec une fête du calendrier. Cette année, nous avons misé sur Halloween en ciblant les enfants de moins de dix ans. Malgré la météo capricieuse, 3 500 visiteurs ont fait le déplacement. En 2024, nous ouvrirons la saison avec Pâques et une thématique autour des fleurs comestibles, avant de passer sur la partie légumes vers mai-juin ». Pique-nique géant et dîners-concerts seront également au programme afin de servir les objectifs de fréquentation du parc. « Nous aimerions doubler le nombre de nos visiteurs sur cette deuxième saison et atteindre les 60 000. Nous travaillons enfin sur le développement d’une cible internationale d’ici deux ans. »