Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

Fairmat bénéficie d’un coup de pouce régional de 2 M€

2 M€ : c’est la somme attribuée par la Région à Fairmat, une start-up industrielle spécialisée dans le recyclage et le réemploi de matériaux composites en fibres de carbone pour l’industrie. À quoi va servir ce prêt Redéploiement ? Éléments de réponses.

Fairmat, Bouguenais

Au centre, Richard Thiriet, conseiller régional des Pays de la Loire, délégué à l’industrie, aux côtés d'Alexandre Leplé, directeur de l'usine Fairmat à Bouguenais. ©Fairmat

Fairmat dispose d’une usine robotisée à Bouguenais inaugurée en octobre 2022, baptisée La Fairfactory et dédiée au recyclage des déchets de fibre de carbone et à la production de matériaux avancés. Actuellement, près de 130 collaborateurs travaillent sur ce site.

Un établissement qui va pouvoir bénéficier d’un soutien régional chiffré à 2 M€. Le but : accompagner l’entreprise dans une étape cruciale de son développement pour passer en phase d’industrialisation tout en maintenant ses efforts de R&D. « Ce prêt de la Région Pays de la Loire conforte notre politique d’investissement et de recrutement pour participer à l’établissement d’une industrie plus connectée, circulaire et décarbonée. Cette marque de confiance dans Fairmat renforce aussi notre ancrage régional et les synergies potentielles avec les filières industrielles ligériennes, à commencer par l’éolien offshore et l’aéronautique », déclare Benjamin Saada, fondateur et PDG de Fairmat (Paris).

La société affiche un objectif de recyclage de 3 000 tonnes de matériaux composites par an d’ici à 2025 et vise aussi près de 300 créations d’emplois d’ici là. Interrogée sur les profils recherchés et le nombre de postes concernés en Loire-Atlantique, elle répond qu’elle ne souhaite pas communiquer. En revanche, concernant ses axes de croissance, elle explique qu’elle compte sur une automatisation croissante de sa production. « En 2024, nous continuerons à nous développer à l’international, dans la continuité de l’ouverture de notre bureau de Séville et d’un projet d’expansion aux États-Unis. »