Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

Edycem construit son siège prototype en béton bas carbone

La filiale béton du groupe Herige expérimente grandeur nature la mise en œuvre de ses bétons bas carbone pour construire son nouveau siège social. Lancés commercialement en 2021, ces bétons plus vertueux pour l'environnement ont été formulés après deux ans de recherche et développement avec Centrale Nantes.

Le nouveau siège social d'Edycem en bétons bas carbone sera achevé fin juin 2022 ©Pelleau Architectes

Devançant les nouvelles contraintes liées à la norme environnementale RE2020, en vigueur depuis le début de l’année, le groupe Herige achève à Boufféré la construction du nouveau siège social d’Edycem en béton bas carbone. «Cette norme est un vrai challenge pour se remettre en question, affirme Olivier Collin, directeur général d’Edycem (150 salariés, 128 M€ de chiffre d’affaires). Nous avons créé une gamme de bétons moins carbonés à l’issue de deux ans de développement avec Centrale Nantes. Ce nouveau siège social a été mené comme un projet expérimental pour la mettre en œuvre ».

Deux ans de R&D avec Centrale Nantes

Baptisés Vitaliss, ces bétons décarbonés prêts à l’emploi ont été livrés sur le chantier par toupie vibrante depuis la centrale à béton de Montaigu, toute proche. Initialement étudié en bétons traditionnels, le projet a correspondu avec l’aboutissement des travaux de R&D menés avec l’école d’ingénieurs dans le cadre de la chaire de recherche « bétons responsables au service de l’environnement ». « Nous sommes la seule ETI en France à avoir signé une chaire de recherche avec un laboratoire labellisé CNRS », se félicite Daniel Robin, président du conseil de surveillance d’Herige et actionnaire familial du groupe de matériaux vendéen.

Le nouveau siège d’Edycem accueillera 85 salariés en septembre 2022 © Edycem

Baptisé Edy’Fix, ce chantier de 1 800 mètres carrés sur quatre niveaux a mis en œuvre plusieurs formulations de béton de la gamme Vitaliss selon la destination : murs extérieurs, dalles, façades ou murs intérieurs. Au total 1 120 mètres cubes ont été coulés permettant au bâtiment d’obtenir le niveau E1C1 du label d’État E+C (Energie/Carbone) qui définit des bâtiments combinant un bon bilan énergétique et une réduction de leur empreinte carbone. « Il s’agit d’une première réalisation avec ces nouveaux matériaux qui ont donné toute satisfaction. Ils répondent à des exigences de solidité et architecturales et s’emploient comme un béton traditionnel », se félicite Ludovic Gaillot, l’architecte vendéen en charge de ce défi technique.

Des prouesses techniques

Elément de façade de 13 m de haut en béton bas carbone matricé © Edycem

Le chantier, mené avec des entreprises locales dont Morisset aux Lucs-sur-Boulogne (85), a été l’occasion de réaliser des prouesses techniques pour éprouver le béton décarboné avec, par exemple, le coulage, dans une banche verticale de 13 mètres de haut, de pièces de façades à la fois structurelles et décoratives en béton matricé en un seul élément.

Des capteurs vérifiaient en permanence le degré d’humidité et la pression exercée dans les banches par ce nouveau béton bas carbone dont la formulation modifie à la fois les matériaux mis en œuvre et leur réaction lors du séchage.

Cette vitrine du nouveau savoir-faire d’Edycem a demandé 12 mois de conception et de calculs. La construction a débuté en octobre 2021 et devrait être livré en juin pour un budget d’environ 3 M€.

Un bâtiment totem évolutif

Il réunira en septembre l’ensemble des salariés du siège d’Edycem, soit environ 85 salariés, aujourd’hui dispersés sur plusieurs sites. Il accueillera les bureaux mais aussi un laboratoire de recherche et développement pour les essais et le contrôle des bétons, un show-room, une salle de sport et des douches et des espaces de convivialité. Simple dans son organisation intérieure, il est très évolutif par le jeu des cloisons. Très compact, il n’occupe qu’une partie de la parcelle de 7 000 mètres carrés en vue de permettre la connexion de futures extensions. Des ombrières équipées de panneaux photovoltaïques couvriront les parkings. Situé à Boufféré, au bord de la quatre voies vers Nantes, ce bâtiment totem sera facilement identifiable par sa singularité et sa hauteur.

Les chiffres clés du groupe Herige

En 2021, le groupe Herige (2 300 salariés), fondé en 1907 à l’Herbergement, à réalisé une année record avec un chiffre d’affaires de 712 M€, en croissance de 18,8% par rapport à 2020 et de 13,2% par rapport à 2019.

  • VM matériaux, l’activité négoce de matériaux, affiche une croissance de 16,4% par rapport à 2020 (+12,2% vs 2019), toujours portée par un fort niveau d’activité dans les travaux publics.
  • Edycem, l’Industrie du béton, s’inscrit en progression de 12% par rapport à 2020 (+24% vs 2019), bénéficiant toujours d’une hausse continue des volumes dans le béton prêt-à-l’emploi, mais également dans les produits préfabriqués en béton.
  • Quant à Atlantem industries, la menuiserie industrielle, elle s’inscrit en hausse de 25,8% par rapport à 2020 (+18% vs 2019).