Couverture du journal du 18/06/2024 Le nouveau magazine

Edgar Sarin s’expose au Grand Café

Le Grand Café de Saint-Nazaire accueille l’artiste Edgar Sarin, dont les expositions sont conçues comme des « systèmes organiques vivants voués à une évolution certaine ».

Edgar Sarin

Edgar Sarin, Kaaba, 2020. Courtesy l’artiste et Michel Rein, Paris/Bruxelles. Crédits La Méditerranée.

Travaillant les matériaux bruts comme les matériaux précieux, il conçoit un monde, strate par strate, jusqu’à atteindre un niveau symbolique.

Dans l’exposition “Objectif : société (variations Goldberg)“, l’artiste installe une “Kaaba“ sur pilotis, architecture qui recevra sur ses murs des œuvres picturales réalisées au fil de l’exposition. On trouvera aussi deux caryatides géantes taillées dans le bois, ainsi qu’un bateau sculpté, rappelant le mora, navire de type scandinave emprunté par Guillaume Le Conquérant pour s’emparer de l’Angleterre. Le bateau, motif du refuge et d’abri primitif pour l’artiste, est en même temps un moyen de s’enfuir et un support d’une expérience de traversée d’un monde de reflets et d’illusions. Il est également la possibilité d’une société dans un environnement donné…

Jusqu’au 7 janvier 2024, au Grand Café – centre d’art contemporain, Saint-Nazaire.

Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 19h.

Visite de l’exposition avec l’artiste et la commissaire d’exposition le 12 novembre à 15h.

Entrée libre.