Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

Echo positif : « Adapter l’équipement à l’humain » 

Afin de prévenir l’apparition de TMS, reconnus maladies professionnelles depuis une vingtaine d’années, l'entreprise Echo Positif, basée à Château-Thébaud fabrique et intègre des postes de travail ergonomiques au sein des entreprises.

Gilles Massé, Echo Positif

Gilles Massé, dirigeant et fondateur d'Echo Positif a présenté ses solutions le 21 novembre dernier dans les locaux de Proxinnov à La Roche-sur-Yon © IJ

Afin de prévenir l’apparition de TMS, reconnus maladies professionnelles depuis une vingtaine d’années, Echo Positif fabrique et intègre des postes de travail ergonomiques au sein des entreprises. Créée en 2008 à Château-Thébaud, au sud de Nantes, la PME (14 collaborateurs) propose différentes gammes de matériel adaptées aux collaborateurs et à leur environnement : bureaux réglables, sièges selles, repose-pieds, postes de conditionnement ou encore bâtis ergonomiques.

« Après avoir commencé à développer des solutions pour l’industriel nantais Armor, nous avons progressivement mis en place un réseau de partenaires locaux (dans un rayon de 50 km) évoluant dans différents secteurs d’activité, tertiaire, chimie, pharmaceutique, maroquinerie… Nous partons à chaque fois de la réalité du terrain, en observant les habitudes de travail, avant de développer des solutions sur mesure. Certains accessoires créés pour un usage particulier peuvent ensuite être utilisés dans d’autres secteurs. » Selon Gilles Massé, dirigeant d’Echo Positif, il est important de faire un pas de côté pour travailler sur le bien-être et la santé des collaborateurs. « Les entreprises ont l’habitude de réfléchir à leur process, mais il est nécessaire de voir ce qui se passe à la source. Quand un salarié est en souffrance, l’entreprise perd une compétence. Réfléchir à ces sujets est un enjeu majeur pour recruter, notamment pour attirer les jeunes talents, très sensibles à la question du bien-être au travail. »