Couverture du journal du 01/07/2024 Le nouveau magazine

Backcar se déploie à La Roche-sur-Yon

Lancé en 2020, Backcar est un nouvel acteur de la vente automobile d’occasion, à destination des particuliers comme des professionnels. Spécialisée en recherche personnalisée de véhicules, l’entreprise s’appuie sur son expertise et un logiciel interne pour trouver des correspondances selon les critères du client. Déjà présente à Nantes, Carquefou et Angers, Backcar accélère son développement avec l’ouverture d’une quatrième agence à La Roche-sur-Yon.

Benjamin Jedrzejewski à gauche et Augustin de Froissard à droite les cofondateurs de ©Backcar

Avec plus de 250 véhicules vendus chaque année, Backcar vise un CA consolidé de 5 M€ en 2024. La start-up, qui est passée de 15 à 28 collaborateurs cette année, ambitionne de créer des agences partout en France, en franchisant ses outils et méthodes de ventes à partir de 2024.

« Nous faisons de la vente sur parc comme un vendeur d’occasion classique, déclare Augustin de Froissard, cofondateur de Backcar. Il précise : « Au-delà du conseil apporté par nos experts, nous avons développé une solution informatiquepermettant de “sourcerdes véhicules sur les sites de nos marchands et d’envoyer aux clients plusieurs propositions déjà ciblées. Leurs retours permettent à la fois de nourrir l’algorithme mais aussi de mieux comprendre leurs besoins. Plus que des critères fermés, on s’intéresse surtout à la personnalité de l’acheteur, sa couleur préférée, ses passions… Un peu comme des persona marketing », explique le dirigeant. Il ajoute : « Nous n’avons pas de stock à revendre, nous n’avons aucun avantage à vendre un diesel ou une essence, une marque plutôt qu’une autre. Nous partons du critère pour aller à la voiture ! » Un travail de proximité permis en partie par la présence d’agences physiques sur le territoire. « À partir du moment où le client a trouvé son “match”, on achète la voiture, on la prépare dans un centre de reconditionnement avant d’effectuer la remise des clés dans l’une de nos agences. On nous compare souvent à des courtiers, mais je préfère la notion d’expert en recherche personnalisée. Pour faire encore plus simple : on déniche des bonnes affaires ! »