Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

Armor Battery Films : la construction de sa nouvelle usine se poursuit

D’importants projets vont se concrétiser cette année. C’est le cas de la nouvelle usine d’Armor Battery Films qui est en train de sortir de terre dans la zone industrielle du Bois Fleuri à La Chevrolière. Le projet est chiffré à 35 M€.

Armor Battery Films nouvelle usine

Le chantier de la future usine d’Armor Battery Films a démarré en janvier 2023. © Armor Battery films

« C’est le plus gros investissement jamais réalisé », d’après Vincent Giraudineau, responsable marketing chez Armor Battery Films, filiale du groupe Armor (2 500 collaborateurs – 447 M€ de CA en 2022). Cette unité de 8 000 m2 (les bureaux et les laboratoires seront sur deux niveaux), qui a obtenu le soutien de France 2030 à hauteur de 10 %, sera située à proximité du site historique, qui abrite depuis 2015 les activités liées à la production de composants pour batteries électriques. Laquelle occupera 80 % de la surface. « Le marché de la batterie se développe en France avec l’émergence des véhicules électriques. Pour accompagner l’évolution de volumes de nos clients, il nous fallait un outil de production dédié. Or, les possibilités d’agrandissement du site actuel étaient limitées pour accueillir une deuxième machine », indique Vincent Giraudineau.

Avec un léger retard, l’activité devrait démarrer à la fin du second trimestre. Pour l’heure, le chantier engagé depuis un an se poursuit. « À ce jour, le bâtiment est quasiment livré et le terrassement imminent. L’installation des équipements a commencé avec l’arrivée prochaine de la machine d’induction. » Puis ce sera au tour du centre de R&D et de ses trois laboratoires d’y prendre ses quartiers. Il est prévu d’y installer aussi une seconde ligne, avant une troisième à horizon 2026 ou 2028.

L’ensemble du personnel, soit une quarantaine de salariés, suivra. Un déménagement qui va s’accompagner de créations de postes. Armor Battery Films prévoit d’employer 180 personnes d’ici à 2030. La filiale d’Armor s’est aussi fixé pour objectif de multiplier par cinq la capacité de production actuelle pour atteindre 150 millions de m2 enduits par an, soit l’équivalent de 40 GWh.