Couverture du journal du 19/04/2024 Le nouveau magazine

Arcade Cycles inaugure le chantier de sa future usine 

Le 26 juin dernier à La Roche-sur-Yon, le directeur général d’Arcade Cycles a symboliquement planté le premier arbre du futur site du manufacturier de vélos, cinq mois après le lancement du chantier, au cœur du parc d’activités économiques Éco 85.

La future usine d’Arcade Cycles sera opérationnelle début 2024 © Arcade Cycles

« Depuis l’explosion des ventes de vélos en 2020, nous sommes arrivés à saturation de notre capacité de production avec une fabrication de 60 000 unités par an. Nous avons décidé de construire un nouveau bâtiment afin de préparer l’avenir de l’entreprise pour les 10 ou 15 prochaines années », précise Frédéric Lucas. La nouvelle usine, d’une superficie de 15 000 m², sera implantée sur un terrain de 5 ha, à 500 mètres du site historique (6 300 m²) et devrait permettre à terme de produire jusqu’à 180 000 vélos par an, soit le triple de la production actuelle. Sa mise en service est programmée pour début 2024.

Afin de réduire la consommation énergétique, des panneaux photovoltaïques seront installés sur la toiture de l’usine. Également en prévision, la création de places de stationnement dotées de bornes de recharge pour les véhicules électriques. Et pour préserver la biodiversité, la PME annonce la plantation de haies, une gestion intégrée des eaux pluviales ou encore la mise en place de ruches et de nichoirs.

Piloté par Oryon (l’agence de développement économique de La Roche-sur-Yon Agglomération) le projet est évalué à 20 M€ (dont 13 M€ pour le foncier et 3 M€ pour l’outil productif). Arcade Cycles (135 salariés), présenté comme le premier industriel du cycle indépendant en France, a été fondé en 1995 par François Lucas. En 2022, ce dernier a confié les rênes de l’entreprise à son fils, Frédéric Lucas. Spécialisée dans la fabrication de vélos classiques et électriques pour les collectivités et les professionnels de la location touristique, l’entreprise a enregistré une croissance de 30 % en deux ans. Son CA s’établissait à près de 40 M€ l’an dernier.