Couverture du journal du 20/05/2022 Consulter le journal

Yoko RH veut miser sur l’humain

Créée en octobre 2021 par Noémie Leflour et Laurie Boursereau, Yoko RH accompagne les entreprises dans leurs problématiques de ressources humaines.

Yoko RH

Noémie Leflour et Laurie Boursereau, cofondatrices de Yoko RH © D. R.

Créée en octobre 2021 par Noémie Leflour et Laurie Boursereau, Yoko RH accompagne les entreprises dans leurs problématiques de ressources humaines. Après avoir travaillé 10 ans en RH, dans un grand groupe pour la première et dans l’accompagnement de TPE-PME pour la seconde, elles lancent leur société suite à trois constats : l’absence de service de développement RH et managérial dans les TPE et PME, la nécessité d’attirer et de fidéliser les salariés, surtout en Vendée où le taux de chômage est très bas, et l’impact de la crise Covid, entre reconversions de salariés et dirigeants qui ont besoin d’être épaulés. Basée à Belleville-sur-Vie mais intervenant directement chez ses clients, l’équipe de Yoko RH opère auprès d’entreprises issues de tous les secteurs d’activité, de l’industrie au BTP en passant par le commerce.

La jeune société se structure autour de deux volets : un accompagnement RH, qu’il soit ponctuel sur un besoin spécifique, avec diagnostic, conseil et plan d’action, ou récurrent, à travers par exemple la gestion des ressources humaines au quotidien ou bien la mise en place de projets de développement RH en interne. Deuxième volet pour lequel Yoko RH est certifiée : le coaching, qui s’adresse aux dirigeants et aux salariés, dans le cadre de démarches professionnelles comme personnelles. « Ce qui nous anime, c’est de donner du sens et de faire des choses simples, avec un accent mis sur le travail collaboratif, la transparence et l’authenticité, expliquent les cofondatrices. Nous voulons miser sur l’humain pour augmenter la performance. »