Couverture du journal du 16/07/2024 Le nouveau magazine

Wapeti réinvente l’offre de snacking

Lancé en 2022 par Xavier Quatrepoint, le concept Wapeti réunit tous les régimes alimentaires autour d’un même produit : une gaufre végétale surgelée, partageable et déclinable en version salée ou sucrée.

Wapeti

©Wapeti

« Les pauses-déjeuner rapides restent encore trop souvent cantonnées au sandwich ou à la pizza, observe Xavier Quatrepoint. Outre leur indice glycémique élevé, ces produits excluent certains types de consommateurs : véganes, allergiques/intolérants au glutenDe cette observation est née l’idée d’un support universel végétal et pauvre en gluten ». Et d’ajouter : pour incarner l’idée de réunir tous les régimes, il fallait un produit suffisamment rassembleur dans sa forme pour provoquer, chez tous, une émotion. La gaufre de mon enfance m’a parue idéale. » Restait alors à travailler un support nutritif non sucré et faiblement salé capable d’être décliné dans les deux versions.

la gaufre végétale locale ©Wapeti

À base de pois chiche et de chanvre issus de la coopérative agricole la Cavac et de farine blanche de meuniers vendéens, le produit est à la fois local, pauvre en gluten (huit fois moins qu’un sandwich) sans additif, ni conservateur.

« Nous avons fait le choix du local jusque dans la forme du produit qui rappelle le cœur vendéen, explique l‘entrepreneur. « Concrètement, il s’agit de six cœurs, facilement détachables les uns des autres. Cela permet d’avoir six portions individuelles ou bien quelque chose à partager façon pizza. En la repliant en deux, on obtient une sorte de tacos qui une fois découpé donne trois sandwichs club. »

En phase de lancement, l’entreprise cherche à s’implanter sur le territoire avant de toucher les départements limitrophes. « À moyen terme, nous aimerions livrer entre Loire et Gironde », explique Xavier Quatrepoint. Destinée principalement aux professionnels de la restauration, la solution vise son référencement dans une à deux enseignes de GMS (grande et moyenne surface) et environ 300 restaurants en Vendée pour sa première année de commercialisation.