Couverture du journal du 01/07/2024 Le nouveau magazine

VIDEO. Vendée Globe 2024 : quarante skippers prêts à s’élancer des Sables-d’Olonne

Le 10 novembre 2024, quarante skippers prendront le départ des Sables-d’Olonne pour un tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Le Vendée Globe, souvent qualifié d’« Everest des mers », s’apprête à célébrer sa dixième édition avec un plateau exceptionnel, le plus compétitif de tous les temps.

Vendée Globe

Départ du Vendée Globe aux Sables-d'Olonne. Photo Julien Gazeau

Alain Leboeuf, président du Département de la Vendée, a révélé la liste des quarante skippers sélectionnés lors d’une annonce à La Roche-sur-Yon ce mardi 2 juillet. Parmi eux, trente-trois avaient déjà participé à la dernière édition en 2020. Cette année, la flotte inclut treize voiliers de dernière génération équipés de foils, des appendices latéraux qui permettent de s’élever au-dessus de l’eau, promettant des performances spectaculaires.


Lire aussi
« Professionnalisation et enjeux écologiques » : comment la course au large se réinvente


Retour des héros dans une course « inclusive »

Jean Le Cam, héros de la dernière édition en sauvant Kevin Escoffier après son naufrage, est de retour pour une sixième participation, établissant ainsi un record. Arnaud Boissières, qui a terminé quatre éditions (2008, 2012, 2016, 2020), sera également au départ. Yannick Bestaven, vainqueur de la dernière édition en 80 jours, 3 heures et 44 minutes, défendra son titre.

Cette édition verra également la participation de six femmes, égalant le nombre de la précédente édition. Clarisse Crémer, blanchie des accusations de tricherie lors du dernier Vendée Globe, sera présente. À ses côtés, Violette Dorange, qui à 23 ans, fera ses débuts dans cette course mythique. Deux skippers en situation de handicap seront alignés au départ.

Sélection rigoureuse et priorité à la sécurité

À en croire Alain Leboeuf, la sélection a été un véritable casse-tête pour l’organisation. Quarante-quatre dossiers avaient été déposés, mais seules quarante places étaient disponibles. « On avait quarante-deux prétendants, tous méritants. Il a fallu trancher », a expliqué le président du Vendée Globe, soulignant l’importance de la sécurité pour tous les participants.

« Il est essentiel d’assurer la sécurité pour toutes et tous. Nous devons surveiller les concurrents 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et au-delà de quarante, on se demande vraiment si c’est raisonnable. Et puis enfin, halte au gigantisme. Il faut respecter la dimension environnementale à travers un nombre limité de concurrents. »

Le village départ de la course, en accès gratuit, ouvrira pendant trois semaines avant le départ, dès le 19 octobre. Ce sera « l’édition de la revanche » après un départ en 2020 confiné, se réjouit de son côté le maire des Sables-d’Olonne, Yannick Moreau, qui attend entre un et trois millions de visiteurs durant la période de la course.

Dans ce contexte, les marins devaient remplir des critères stricts, notamment participer à deux courses en solitaire et en finir au moins une et avoir parcouru un nombre de milles suffisant.

 

Liste des skippers qualifiés pour la dixième édition du Vendée Globe

Voici les quarante skippers officiellement inscrits au Vendée Globe 2024. Cette liste promet une compétition intense et passionnante, rassemblant des skippers expérimentés et de jeunes talents, tous prêts à relever le défi ultime de la voile en solitaire. Le Vendée Globe 2024 s’annonce déjà comme un événement mémorable pour les passionnés de voile et le public des Sables-d’Olonne.

Fabrice Amedeo (Nexans-Wewise) — FRA

Romain Attanasio (Fortinet — Best Western) — FRA

Eric Bellion (Stand as One) — FRA

Yannick Bestaven (Maître CoQ V) — FRA

Jérémie Beyou (Charal) — FRA

Arnaud Boissières (La Mie Câline) — FRA

Louis Burton (Bureau Vallée) — FRA

Conrad Colman (MS Amlin) — USA/NZL

Antoine Cornic (Human Immobilier) — FRA

Manuel Cousin (Coup de Pouce) — FRA

Clarisse Crémer (L’Occitane en Provence) — FRA

Charlie Dalin (MACIF Santé Prévoyance) — FRA

Samantha Davies (Initiatives-Coeur) — GBR

Violette Dorange (DeVenir) — FRA

Louis Duc (Fives Group — Lantana Environnement) — FRA

Benjamin Dutreux (GUYOT environnement — Water Family) — FRA

Benjamin Ferré (Monnoyeur — Duo for a Job) — FRA

Sam Goodchild (Vulnerable) — GBR

Pip Hare (Medallia) — GBR

Oliver Heer (Oliver Heer Ocean Racing) — SUI

Boris Herrmann (Malizia – Seaexplorer) — GER

Isabelle Joschke (MACSF) — FRA/GER

Jean Le Cam (Tout commence en Finistère — Armor-lux) — FRA

Tanguy Le Turquais (Lazare) — FRA

Nicolas Lunven (Holcim — PRB) — FRA

Sébastien Marsset (Foussier) — FRA

Paul Meilhat (Biotherm) — FRA

Justine Mettraux (TeamWork – Team SNEF) — SUI

Giancarlo Pedote (Prysmian) – ITA

Yoann Richomme (Paprec Arkéa) – FRA

Alan Roura (Hublot) – SUI

Thomas Ruyant (Vulnerable) — FRA

Damien Seguin (Groupe APICIL) – FRA

Kojiro Shiraishi (DMG MORI Global One) – JPN

Sébastien Simon (Groupe Dubreuil) — FRA

Maxime Sorel (V and B – Monbana – Mayenne) — FRA

Guirec Soudée (Freelance.com) — FRA

Denis Van Weynbergh (D’Ieteren Group) — BEL

Szabolcs Weöres (New Europe) – HUN

Jingkun Xu (Singchain Team Haikou) — CHN