Couverture du journal du 18/06/2024 Le nouveau magazine

Une vente aux enchères « à l’ancienne » pour retrouver l’ambiance d’antan

Le jeudi 13 juin prochain, la société de ventes Nantes Enchères Talma organise une vente aux enchères qui, exceptionnellement, ne sera pas retransmise en direct sur internet. L’idée est de faire revenir le public physiquement dans la salle des ventes.

Nantes Enchères Talma

Photo Nantes Enchères Talma

L’initiative prise par Mes Virginie Bertrand et François-Xavier Duflos, commissaires-priseurs à Nantes, est intéressante. Alors que leur étude, comme toute la profession, est passée il y a déjà plus de dix ans aux vacations retransmises sur internet par les plateformes Drouot.fr et Interencheres.fr, leur idée est d’organiser une vente qui ne sera accessible qu’aux personnes présentes dans la salle, par téléphone ou sur ordre d’achat. « Le principe est de revenir à une vente classique, sans “le live”, avec de vrais clients et amateurs et de se passer de la caméra et des enchères par internet. Nous voulons retrouver, ou tenter de retrouver, l’ambiance et le goût des enchères “à l’ancienne” et faire revenir ceux qui ont déserté les salles des ventes », explique Me Virginie Bertrand.

Seul devant la caméra

Avec l’arrivée des enchères « en live », le commissaire-priseur se trouve bien seul devant la caméra, adjugeant les lots à des enchérisseurs en ligne. « Nous ne nions pas qu’internet a été une bonne chose pour nos activités, mais nous n’avons plus personne dans nos ventes, tout le monde est derrière son ordinateur. L’ambiance salle des ventes, avec des amateurs, des collectionneurs, des marchands, des brocanteurs, a disparu. C’est dommage. Nous nous sommes dit que ce serait une bonne idée de faire une vente comme il y a une dizaine d’années, les acheteurs pouvant repartir avec leurs lots tout de suite », souligne Me Virginie Bertrand. Il a choisi, pour cette première expérience de « retour vers le futur », une vente généraliste qui puisse intéresser le maximum de public. « Il est vrai que les ventes de spécialités restent préférables en ligne pour les collectionneurs et amateurs qui sont souvent loin et n’ont pas la possibilité de faire quatre ou cinq cents kilomètres pour venir acheter. Tous les lots seront visibles sur le site internet de Talma avant la vente », prévient la commissaire-priseur nantaise.

Trésors de greniers
Vente aux enchères
Le 13 juin à partir de 10h
5, rue François Joseph Talma 44000 Nantes