Couverture du journal du 25/09/2020 Consulter le journal

Une saison touristique à la hauteur des attentes

L’agence de développement économique des Pays de la Loire, Solutions & Co, dresse un bilan positif de la saison touristique estivale.

© Shutterstock

«Les deux vagues successives de chaleur n’ont pas empêché les touristes d’apprécier la région, ni la météo moins clémente de la première quinzaine du mois d’août. Notre destination est très prisée par les visiteurs français »,
se satisfait Franck Louvrier, président du Comité régional du tourisme, vice-président (LR) de la Région. 

Les touristes français viennent principalement d’Ile-de-France, de Nouvelle Aquitaine et de Bretagne. Globalement, les professionnels se disent très satisfaits de leur activité durant l’été 2019 et septembre s’annonce prometteur. Le mois de la rentrée constitue désormais le « troisième mois touristique de l’année », selon Gaëtan Eveillard, président de la Fédération régionale des Office de Tourisme. 

La clientèle étrangère au rendez-vous

Les offres sur les Machines de l’île, le zoo de la Flèche, le Puy du Fou, l’abbaye de Fontevraud, les caves touristiques et Escal’Atlantique à
Saint-Nazaire ont enregistré une réelle progression des visites. « La hausse a même été de 10% dans nos fleurons de l’industrie à Saint-Nazaire », souligne Julien Goudeau, président de l’association Visitez nos entreprises en Pays de la Loire (230 entreprises visitables dans la région). L’agrotourisme et l’œnotourisme tirent également leur épingle du jeu. En parallèle, les visites patrimoniales connaissent un attrait croissant. 

Si les Français restent fidèles à la région, les touristes étrangers ont eux aussi répondu présents. Les Britanniques restent la première clientèle étrangère, devant les Belges, les Néerlandais et les Allemands. Les Espagnols sont de plus en plus nombreux, aussi bien dans les villes, que sur le littoral ou près de la Loire.

Une campagne de communication réalisée durant l’hiver en Grande-Bretagne semble également porter ses fruits. En particulier à Londres, via une campagne EasyJet avec l’aéroport de Nantes, le Voyage à Nantes, et Loire-Atlantique Développement durant tout le mois de juillet, un plan média centré à Londres pour un montant de 200 k€ et des annonces dans les journaux britanniques, notamment le Guardian et le Daily Mail au printemps dernier. « Le contrat est reconduit le 4 septembre avec Grand Ouest, la Bretagne, la Normandie, Britanny Ferries et Atouts France pour mener des actions nouvelles, notamment vers l’Irlande. Des opérations sont menées sur tous les marchés européens. Depuis le début de l’année, une vingtaine de campagnes de communication ont été lancées, notamment avec une campagne d’affichage dans le métro de Madrid, avec le Puy du Fou, le Voyage à Nantes et l’Abbaye de Fontevraud », précise le président du Comité du Tourisme. 

2020 en ligne de mire

Même si la saison estivale n’est pas encore terminée, les regards des professionnels du tourisme se tournent déjà vers 2020. La Région veut capitaliser autour de rendez-vous à très grande notoriété. « Le Vendée Globe fait partie des événements qui ont un impact international important. C’est une belle locomotive qui a une très belle visibilité. Tout comme le Tour de France l’an dernier qui a produit des effets à terme sur la destination Ouest où il passait en 2018 », rappelle Franck Louvrier. 

Les 24 et 25 mars 2020, le plus grand salon professionnel international de l’offre touristique baptisé Les Rendez-Vous en France se tiendra à Nantes et dans les Pays de la Loire.

Pendant ces deux jours de rencontres d’affaires, 900 voyagistes venus du monde entier viendront rencontrer 750 professionnels français. Une occasion supplémentaire de valoriser la richesse du territoire. La Région compte mettre en avant la diversité de l’offre,  bord de mer, rivières, campagne et littoral et notamment avec 3 000 kilomètres d’itinéraire, avec une très belle fréquentation cette saison. 650 k€ de retombées économiques sont attendues.