Couverture du journal du 01/07/2024 Le nouveau magazine

Un colloque sur la médiation à Nantes

Le 10 novembre se tiendra à la Maison de l’avocat de Nantes un colloque sur “La médiation : un mode amiable au service du justiciable“.

Catherine Lesage, médiation

Catherine Lesage, ancien bâtonnier, médiatrice et présidente de la commission MARD du barreau de Nantes. ©IJ

Cet événement, qui cible les professionnels (avocats, médiateurs, mais aussi consultants, experts…), a vocation à « lever les appréhensions au regard des récentes mesures législatives qui favorisent les règlements amiables », indique Catherine Lesage, ancien bâtonnier, médiatrice et présidente de la commission MARD[1] du barreau de Nantes.

De fait, selon l’ancien bâtonnier de Nantes, il y a « un travail d’évangélisation important à faire » dans un contexte qui a changé. Depuis le 1er octobre en effet (Décret n° 2023-357 du 11 mai 2023), il n’est plus possible pour certains litiges (inférieurs à 5 000 €, troubles anormaux du voisinage…) de saisir directement le juge sans avoir tenté au préalable une résolution amiable.

Catherine Lesage rappelle les avantages de la médiation, notamment pour les entreprises, pour des conflits de relations commerciales, entre associés, de concurrence déloyale… Il s’agit en effet d’« un processus confidentiel » (le médiateur comme les différentes parties ne peuvent répéter ce qu’ils ont entendu en médiation), qui laisse la possibilité d’en sortir à tout moment et offre « la certitude, quand on arrive à un accord, que ce dernier sera exécuté car il aura été coconstruit ». Il permet aussi d’aller vite (six mois en moyenne), de ne pas avoir à payer une procédure et de bénéficier du regard d’experts (avocat, expert-comptable, conseil) que l’on peut faire intervenir et qui sont eux aussi tenus à la confidentialité, souligne Catherine Lesage.

[1] Modes amiables et alternatifs de règlement des différends.

Programme complet et inscription sur le site du Barreau de Nantes