Couverture du journal du 09/04/2021 Consulter le journal

[ Restaurant ] Une Fossette quai de la Fosse à Nantes

Après sept ans de journalisme, sept de plus en tant que cheffe chez un traiteur de Vertou, Éléonore Kurtz a décidé d’ouvrir son restaurant dénommé La Fossette.

Fossette

Éléonore Kurtz © IJ

Après sept ans de journalisme, sept de plus en tant que cheffe chez un traiteur de Vertou, Éléonore Kurtz, 38 ans, a pris ses quartiers quai de la Fosse, à Nantes, dans les anciens locaux du restaurant Le Déclic.

Licenciée en mai 2020, elle a décidé d’ouvrir son restaurant dénommé La Fossette, « parce que ça situe géographiquement mon resto et parce que ça manque de ne pas voir les fossettes des gens », sourit-elle. En pleine crise du Covid, elle se lance dans la recherche d’un fonds de commerce, de soutien des banques… Un prêt lui est accordé entre les deux confinements, « une chance car ensuite l’ambiance était plus frileuse ». Éléonore Kurtz bénéficie aussi de l’appui d’Initiative Nantes et confie : « Cela fait du bien de ne pas être la seule à y croire. » Son concept à terme : une carte courte à l’ardoise avec deux entrées, trois plats et deux desserts, tous fait maison et préparés avec des produits frais, locaux au maximum. En attendant, elle propose un menu unique à emporter (16€ entrée, plat, dessert) ainsi que, pour les jours de beau temps, un « menu pique-nique » de plats froids pour profiter des bords de Loire. Éléonore Kurtz veut aussi faire de son restaurant un lieu d’animations du quartier, organiser des quizz, des apéros dessins et des ateliers d’écriture.

Ouverture du mardi au vendredi, de 12h à 14h et de 17h à 18h.
Mieux vaut commander avant, idéalement la veille.
Site officiel