Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

Prise d’otages du coin de la rue

Journaliste à l’IJ, et durant 38 ans chez notre confrère Presse Océan, Éric Cabanas est par ailleurs un artiste reconnu pour ses aquarelles de Nantes et de ses alentours. Mais c’est une autre de ses passions qu’il met en lumière jusqu’au 2 décembre via une exposition photos éclairant d’un angle inédit un fait divers qui aura marqué nombre de Nantais.

PRISE OTAGES

© Eric Cabanas

Le 19 décembre 1985, journaliste à Presse Océan depuis quelques mois et correspondant pigiste de l’AFP, Éric Cabanas reçoit l’appel d’une personne qui a pu s’enfuir de la salle de cour d’assises du palais de Justice, situé alors place Aristide Briand, au début de la prise d’otages par le criminel multi-récidiviste Georges Courtois, avec l’aide de deux complices. L’événement tiendra en haleine le public bien au-delà des frontières de la Cité des Ducs durant 36 heures.

Éric Cabanas, lui, va se concentrer sur ceux qui assistent à ce fait divers mobilisant un nombre impressionnant de journalistes du monde entier, mais aussi une foule de curieux. Il utilise une seule pellicule en noir et blanc de 24 poses. 19 photographies sur ces 24 clichés réalisés en 24 heures sont présentées. On y voit notamment Pierre Salinger (ABC News), ex-conseiller de John F. Kennedy, mais aussi le journaliste de la BBC dont la caméra est touchée lors des tirs de Georges Courtois. Ou encore le journaliste de Ouest France, Daniel Seité, otage le premier jour, sur le terrain dès le lendemain… En somme, l’effervescence médiatique capturée sur le vif.

Jusqu’au 2 décembre 2023.
Agence Crédit Agricole Carré Lafayette.
5, place Aristide Briand à Nantes.
Entrée libre aux horaires de l’agence (du mardi au vendredi et le samedi matin).