Couverture du journal du 18/06/2024 Le nouveau magazine

One Nest étoffe son offre pour aider les professionnels à loger leurs salariés

Aujourd’hui, les employeurs se doivent de proposer plus qu'un job pour répondre aux besoins de main-d’œuvre. Ils doivent aussi investir dans des solutions concrètes pour aider leurs futures recrues à se loger. One Nest, entreprise nantaise spécialisée dans la mise en place de colivings privés (colocation gérée) pour les entreprises, annonce de nouveaux projets en Loire-Atlantique et Vendée.

L’un des deux nouveaux colivings gérés par One Nest à Ancenis.

L’un des deux nouveaux colivings gérés par One Nest à Ancenis. Photo One Nest

Depuis un an, One Nest (CA non communiqué – six salariés) propose des solutions de logement aux entreprises ayant des difficultés de recrutement pour loger leurs salariés. « C’est un vrai frein à leur développement », observe Julien Draber, son directeur général. Actuellement, l’entreprise revendique un portefeuille d’une dizaine de colivings (soit 150 chambres) principalement dans l’Ouest, avec la volonté de multiplier son offre BtoB par cinq en trois ans. De la recherche du bien aux travaux, en passant par le financement ou encore la gestion des entrées et des sorties du lieu, elle s’occupe de tout. « Soit les entreprises achètent le bien, soit nous le faisons pour elles, avant de toucher une commission sur la transaction à l’achat et sur la gestion. »

Parmi ces colivings, certains s’adressent donc exclusivement aux entreprises. C’est le cas à Ancenis où deux nouveaux sites viennent d’être livrés avec une vingtaine de chambres pour une société locale spécialisée en santé animale. Un autre projet va voir le jour à Saint-Nazaire et à Trignac d’ici à la fin de l’année, pour un total de 29 chambres qui seront occupées par des salariés d’un acteur industriel du territoire. Et d’autres opérations sont dans les tuyaux aux Herbiers, à Montaigu ou encore à Saint-Malo pour une concrétisation attendue en 2025.