Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

Lonaeh édite du mobilier conçu à partir de matériaux éco-responsables

Ingénieure en plasturgie, Henriette Hippomène conçoit du mobilier pour les lieux de travail à partir de matériaux recyclés. Basée à la Roche-sur-Yon, sa société HXA édite sous la marque Lonaeh son premier totem acoustique.

Premier mobilier réalisé en éco-matériaux de la gamme Lonaeh, le totem acoustique ©HXA

“L’écomatériau va devenir la norme”. Forte de cette certitude, Henriette Hippomène, 40 ans, ingénieure en plasturgie et consultante en achat industriel dans le domaine des transports, s’est lancée dans la conception et l’édition de mobilier à partir de matériaux recyclés et biosourcés. Avec un fil rouge : l’amélioration du bien-être des occupants des lieux, que ce soit par le toucher, la vue ou l’acoustique.

Henriette Hippomène Lonaeh

Henriette Hippomène teste de nombreux matériaux pour diffuser du mobilier écoresponsable et produit en circuit court. Ici, la table haute en volants de badminton ©Le Village By CA

Fondée en août 2019, avec deux associés, la société HXA Herogaxana a commencé par un travail de sourcing approfondi des ressources disponibles sur le territoire autour de la Roche-sur-Yon dans une logique d’économie circulaire. Puis, elle a fait appel au talent de Michael Imbert, son associé, dirigeant d’une société de design nantaise, pour dessiner son premier mobilier. Il s’agit d’un totem acoustique, esthétique et mobile qui permet d’absorber et de diffuser des sons pour rendre les conversations inintelligibles entre groupes partageant un même espace de travail.

Des matériaux écoresponsables produits dans la région

Les coques du totem sont en Varian, un textile composite à base de fibres de lin et résine formé à chaud © Culture In

Il se compose de trois coques en Varian, un matériau composite en fibres de lin et résine qui, une fois chauffé, durci selon la forme choisie. Cette innovation a été mise au point par la société yonnaise Culture in. Les coques sont remplies de biofibres isolantes produites par la coopérative agricole vendéenne Cavac et seront équipées d’un système acoustique et lumineux conçu par le nantais Active audio.

Présenté au Sirha de Lyon en septembre 2021, le totem, édité sous la marque Lonaeh a trouvé des premiers débouchés commerciaux. Il devrait être prochainement commercialisé chez Ema solution, un aménageur du sud de la France.

La gamme Lonaeh va s’enrichir d’une table haute en volant de badminton recyclé, un matériau produit par la société Compo’plume basée au sud de Nantes avec un plateau central amovible pouvant accueillir câbles, lumière ou plantes selon l’usage souhaité. Ses supports en acier recyclé viennent de la société de métallurgie AMPM à la Motte-Achard.

Levée de fonds en cours

Soutenue par de nombreux réseaux depuis sa création, le CRI, Oryon, le Village by CA et le Réseau entreprendre Vendée, la société porte d’autres projets avec des collectivités, dont l’aménagement de cours d’écoles avec du mobilier évolutif et encourageant l’égalité entre filles et garçons. La jeune pousse est aussi accompagnée par l’Ademe et BPIfrance pour étudier le cycle de vie des produits qu’elle conçoit. Henriette Hippomène  envisage de tracer ses produits de bout en bout et de proposer des solutions de consigne pour favoriser leur recyclage dans la bonne filière .

Reste à trouver des financements pour passer à l’étape industrielle. HXA recherche 200.000€ pour commercialiser ses premiers mobiliers de bureau. Sa dirigeante espère réaliser sous la marque Lonaeh un premier chiffre d’affaires de 300.000€ en 2022. Elle souhaite également co-éditer d’autres produits écoresponsables pour offrir des débouchés aux acteurs locaux de produits recyclés ou biosourcés.