Couverture du journal du 18/06/2024 Le nouveau magazine

« Le Meule Tour fera étape à Label Réserve »

À la tête de Label Réserve, cave et restaurant gastronomique situé au Min de Rezé, Jean-Pierre Bouri accueillera, le 21 février, le Meule Tour, réunion d’information sur le 10e Grand Prix Meule Bleue, événement dont l'IJ est partenaire et qui réunira 1 000 mobylettes vintage du 13 au 15 septembre sur le circuit Bugatti du Mans. Elle sera animée par son fondateur, le Vendéen Philippe Maindron.

Le “Meule tour”, réunion d’information gratuite sur la 10e édition du Grand prix Meule Bleue, fera escale le 21 février à Label Réserve, établissement géré par Jean-Pierre Bouri (en photo). ©NLP-IJ

Comment avez-vous connu le Grand Prix Meule Bleue ?

Lorsque l’établissement était encore situé au Min de Nantes (Label Réserve a déménagé au Min de Rezé en 2019, NDLR), j’avais d’anciens camions de l’armée qui ont tapé dans l’œil de chefs d’entreprise pour transporter les vieilles mobylettes jusqu’au site du Grand prix et défiler sur place. Je leur ai prêté et en échange, ils m’ont proposé de faire une balade en meule bleue. C’est comme ça que j’ai découvert le Grand Prix.

La première année, je n’y ai pas participé, mais je m’y suis intéressé dès la deuxième édition. Puis, il y a sept ans, Philippe Maindron, le créateur de l’événement, est venu à la cave me le présenter et m’a proposé que l’on devienne partenaires. C’est un personnage adorable qui sait rassembler. Il ne se prend pas la tête et a toujours de bonnes idées. C’est ce qui lui a permis de créer un événement atypique, festif et fédérateur. Le courant est vite passé entre nous, et comme j’ai trouvé son projet sympathique, j’ai accepté.

Vous allez accueillir le “Meule Tour” dans votre établissement. Quel est l’objectif de cette soirée ?

Le “Meule tour” fera effectivement étape à Label Réserve le 21 février dès 18h. Il s’agit d’une soirée d’information gratuite à destination de tous ceux qui seraient intéressés pour participer à la 10e édition du Grand prix. Elle sera animée par Philippe Maindron, le créateur de la course, qui en dévoilera les temps forts. On y attend 150 à 200 personnes, l’idée étant de leur mettre l’eau à la bouche pour générer un maximum d’inscriptions.

Vous avez déjà participé à deux éditions. Qu’est-ce qui vous a plu ?

C’est une grande fête qui se déroule dans la bonne humeur et sans aucun esprit de compétition. Un peu dans l’esprit originel des Jeux Olympiques de Pierre de Coubertin, où l’essentiel est de participer, rien d’autre. Sur et autour de la piste, tout le monde est à 200 % et il y a un super état d’esprit entre participants. C’est une activité insolite et décalée qui nous permet à chaque fois de faire de belles rencontres et de retrouver les copains des éditions précédentes. Un super moyen de fédérer nos équipes tout en sortant du cadre professionnel.

Justement, votre équipe est-elle prête ?

Bien sûr ! Notre équipe (16 participants, dont 8 pilotes, NDLR) est composée de salariés du restaurant ainsi que d’amis d’enfance, tous emballés à l’idée d’y participer. Nous avons également deux ou trois meules prêtes à rouler. D’autres amis restaurateurs vont également monter une équipe. On doit tous se retrouver sur place pour profiter de ce week-end, qui s’annonce mémorable.

Le “Meule Tour” est déjà passé par Label Réserve en 2019. ©IJ

Le “Meule Tour” est déjà passé par Label Réserve en 2019. ©IJ