Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

Le groupe Giboire confie la création d’un hôtel 4 étoiles au groupe Dubreuil

À La Roche-sur-Yon, le groupe Giboire dévoile une nouvelle étape de la réhabilitation de l’ancien collège Piobetta. Le groupe Dubreuil est déjà propriétaire de trois hôtels dont un établissement haut de gamme.

Vendée, groupe Giboire, groupe Dubreuil, hôtel

Le futur hôtel imaginé par le groupe Dubreuil à la demande du groupe Giboire. ©spectrum

En 2017, le groupe Giboire remporte l’appel à projets lancé par la municipalité de La Roche-sur-Yon pour la réhabilitation de l’îlot Piobetta, en plein centre-ville. À la place de l’ancien collège désaffecté depuis 2011, le promoteur va y bâtir le « Carré Napoléon », un ensemble immobilier comprenant un pôle de loisirs et de détente avec des commerces, un cinéma d’art et d’essai, un parking public, une résidence de services, ainsi qu’un nouvel hôtel 4 étoiles signé par le groupe Dubreuil. La façade napoléonienne de l’ancien collège Piobetta sera conservé. Ce projet ambitieux a été récompensé par le Prix de la mixité urbaine aux Pyramides d’argent de la Fédération des promoteurs immobiliers des Pays de la Loire.

Le groupe Dubreuil, entreprise familiale vendéenne, est déjà propriétaire de trois hôtels : l’hôtel Mercure de La Roche-sur-Yon, hôtel haut de gamme (4 étoiles) inauguré il y a 30 ans, l’Ibis Budget (2 étoiles) et l’Ibis Styles (3 étoiles) aux Sables d’Olonne. Le prochain établissement en bordure de la place Napoléon sera donc la quatrième entité hôtelière du groupe Dubreuil*. Il se veut complémentaire de l’hôtel Mercure mais sur un positionnement différent. Les équipes d’exploitation seront distinctes. Cet hôtel de 50 chambres, dont 4 chambres familiales et 8 chambres premium, devrait ouvrir ses portes en 2024. L’accent sera mis sur la qualité des services proposés, à savoir une restauration avec une carte courte et des produits de saison, ainsi qu’une salle de fitness.

Un esprit chic et arty

À ce jour, l’enseigne de l’établissement n’est pas encore définie et le groupe Dubreuil poursuit ses discussions avec plusieurs chaînes hotellières. Pour définir la personnalité et l’esprit du lieu, il travaille d’ores et déjà avec le cabinet Wunder qui fût en charge de la décoration du Monkey Place en 2020, le bar attenant à l’hôtel Mercure.

Une certitude, l’ambiance de ce futur hôtel sera chic et tournée vers l’art. Elle fera écho à l’émanation culturelle environnante avec le futur cinéma d’art et d’essai et le bestiaire animé de François Delarozière sur la place Napoléon.

« C’est une vraie opportunité pour nous de créer une nouvelle adresse unique et moderne pour une clientèle en quête d’expériences nouvelles, indique Valérie Dubreuil, directrice générale adjointe du groupe Dubreuil. Clin d’œil de l’histoire, cet hôtel sera installé rue Maréchal-Foch dans la rue même où, il y a près de 100 ans, mes grands-parents avaient débuté la première activité du groupe Dubreuil avec l’ouverture d’une cave et d’une épicerie de gros. »

*Jean-Paul Dubreuil possède le Côte Ouest aux Sables d »Olonne.