Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Le Crédit agricole Atlantique Vendée réaffirme son soutien au territoire

« Confiance ». C’est le maître-mot qui s’est dégagé de la conférence de presse qui s’est déroulée le 16 mai dernier au siège nantais du Crédit agricole Atlantique Vendée.

Crédit agricole Atlantique Vendée Gourmelon Jeanneau

Luc Jeanneau et Nicole Gourmelon. © Crédit agricole

Par la voix de ses deux dirigeants, Luc Jeanneau, son président et Nicole Gourmelon, sa directrice générale, la banque régionale a dressé son bilan 2022 et évoqué 2023. L’acteur bancaire fait état d’un produit net bancaire de 498 M€ en 2022, enregistrant plus de 48 000 nouveaux clients dont près de 41 000 particuliers et 900 microentreprises. Elle enregistre un encours de collecte bilan et hors bilan qui dépasse les 29 Mds€.

« 85 % de notre résultat est conservé pour être réinvesti dans l’économie locale. Notre rentabilité n’est pas la finalité, elle est la conséquence de notre utilité, pointe Nicole Gourmelon. Nous avons une stratégie de développement complètement à contre-courant aujourd’hui. On accompagne si on croit dans les projets, dans les femmes et les hommes qui les portent. » En 2022, plus de 4 100 projets portés par des professionnels ont été soutenus par la banque, et plus de 1 200 projets d’entreprises.

Une stratégie de rayonnement en trois axes

Pour évoquer le soutien de la banque au territoire, la directrice générale met aussi en avant le millier de partenariats culturels, économiques, sportifs… mis en place dans les deux départements que la banque couvre. Luc Jeanneau rappelant qu’« un partenariat, ce n’est pas forcément de l’argent, mais qu’il peut revêtir la forme d’un accompagnement en compétences ». La banque a d’ailleurs redéfini sa stratégie de rayonnement : « Nous ne pouvons pas tout faire, nous voulons donner plus de sens et de visibilité à nos actions », précise le président. Trois grands axes ont ainsi été définis. D’abord, l’accompagnement de projets des clients à tous les moments de leur vie, ce qui se traduit par exemple par un soutien à la lutte contre la désertification médicale à Chantonnay via la création d’une maison de santé. Ensuite, la banque régionale veut aider le territoire à accélérer sa transition énergétique. Elle indique ainsi avoir injecté 123 M€ dans cette optique en 2022, via l’accompagnement de 89 projets photovoltaïques et sept projets de méthanisation. Elle a par ailleurs lancé une nouvelle offre de prêt à impact en fin d’année 2022. Sur les trois premiers mois, cela représente 67 M€ de prêts à taux variables en fonction de l’atteinte de critères issus des engagements RSE de l’entreprise.

Enfin, la jeunesse est particulièrement ciblée afin de préparer le monde de demain. Cela passe par des offres clients dédiées, mais aussi par une politique interne volontariste. La banque cible par exemple un objectif : que chacune des 74 caisses locales compte au moins un jeune administrateur de moins de 30 ans au sein de son conseil. La banque s’engage aussi dans le recrutement d’alternants : 150 sont prévus cette année (le Crédit agricole Atlantique Vendée comptant 2 600 collaborateurs).

Enfin, pour 2023, les deux dirigeants tablent sur la dynamique importante de la Loire-Atlantique et de la Vendée, « des territoires plus résilients que la moyenne », pointe Nicole Gourmelon. Sur le marché des professionnels et des entreprises, la directrice générale estime ainsi que « les indicateurs sont bons » et ne perçoit pas « d’alerte générale ».