Couverture du journal du 16/02/2024 Le magazine de la semaine

LDC en négociation pour acquérir le Vendéen Routhiau

Le groupe familial Routhiau, spécialisé dans les plats cuisinés et les produits traiteurs, va-t-il tomber dans le giron du groupe LDC, leader européen de la volaille avec les marques Le Gaulois, Maître Coq, Marie, Poulets de Loué ? La question se pose alors que le volailler sarthois (23 400 collaborateurs, 5,8 Mds€ de CA, 102 sites) vient d’annoncer être entré en négociation exclusive avec le groupe vendéen.

LDC Routhiau acquisition

Le groupe LDC pourrait conclure l’acquisition du groupe Routhiau qui possède deux sites en Vendée, à Saint-Fulgent et à Chanverrie. © Routhiau

Dans un communiqué du 16 janvier dernier, le groupe agroalimentaire LDC, dont le siège social est domicilié à Sablé-sur-Sarthe, précise qu’ « avec cette opération, [il] enrichit ses gammes de produits avec des synergies en matière de logistique et d’achats ». D’après lui, « le groupe Routhiau partage une même culture de la performance, dont la qualité de l’outil industriel constitue l’un des principaux atouts ».

Si l’acquisition est validée, le groupe sarthois pourrait ainsi étendre encore sa gamme de charcuterie-traiteur, notamment dans la viande de bœuf, le carpaccio étant l’une des spécialités du groupe Routhiau. Ce dernier possède deux ateliers dans son département d’origine, l’un à Saint-Fulgent pour sa marque Jean Routhiau et le second à Chanverrie pour Tendance Créative, en sus d’une troisième implantation à Châteaugiron (Ille-et-Vilaine) pour Les Trois d’Asie. Fondé en 1978, le groupe Routhiau a réalisé un chiffre d’affaires de 72 M€​​​​ ​​​en 2022 associé à un Ebitda de 5,5 M€.

Avec cette opération, le projet prévoit la reprise de l’intégralité des équipes, soit 360 collaborateurs. L’accord définitif est toutefois soumis à l’autorisation préalable de l’Autorité de la concurrence.