Couverture du journal du 18/06/2021 Consulter le journal

La Cravate Solidaire cherche un local

Gestuelle, tenue vestimentaire, positionnement professionnel… l’association la Cravate Solidaire de Nantes accompagne les demandeurs d’emploi dans la préparation de leurs entretiens d’embauche. Si les simulations vont pouvoir démarrer à distance, l’association cherche un local pour son futur dressing.

La cravate solidaire

Les bénévoles de l’antenne bordelaise dans leur dressing © La Cravate solidaire

L’association La Cravate solidaire existe au niveau national depuis 2015. Elle a été lancée à Nantes en septembre 2020 après une étude de faisabilité. « Beaucoup d’actions sont menées sur la technique de l’entretien, mais nous intervenons au niveau du non-verbal, de l’image… Nous sommes complémentaires », explique Maguy Kersual, directrice de l’antenne nantaise.

L’une des activités phare de l’association est la collecte et le don de vêtements adaptés à un entretien d’embauche : costumes, tailleurs, chemises, escarpins… La Cravate solidaire organise ensuite son « atelier coup de pouce » de deux heures : choix d’une tenue, entretien à blanc, débrief et séance photo pour le CV. Mais pour cela, l’association a besoin d’un local. « Nous cherchons un espace de 110 m2 environ, pour installer un dressing conséquent, stocker les vêtements et mener deux simulations d’entretien simultanément, dans les communes accessibles en tram ou Chronobus », détaille Maguy Kersual. L’association a fait appel aux villes de la métropole, sans succès faute de disponibilité. Alors la directrice creuse la piste des entreprises qui pourraient avoir de l’espace à louer à un prix solidaire. « Cela peut faire sens pour une entreprise engagée. Nous pensons à un mécénat qui ouvrirait une déduction fiscale à la société. »

ATELIERS À DISTANCE

En attendant, l’antenne nantaise s’est adaptée. Elle va lancer, fin janvier, trois modules d’accompagnement en distanciel : une simulation d’entretien, un accompagnement « booste ton image » pour choisir une tenue adaptée dans ses placards et « pitche ton pitch » pour apprendre à structurer son discours de présentation (deux fois une heure).

Elle compte déjà une quarantaine de bénévoles prêts à s’engager. Profil : des pro des RH ou du coaching image, managers, dirigeants qui connaissent bien les codes de l’entreprise et ont l’habitude de faire passer des entretiens. L’engagement est à la carte, selon les disponibilités, avec en général trois ateliers par an. La Cravate solidaire a donc besoin d’un vivier important de bénévoles « pour que ça tourne entre eux ». Les premiers bénévoles ont suivi une formation avec la directrice de l’antenne de Bordeaux et ont pu mener leurs premiers ateliers auprès de candidats bordelais.

Pour l’instant, Maguy Tersual met en stand-by la collecte de vêtements, stocke chez elle ce qui a pu être récupéré et demande aux volontaires de bien vouloir garder leurs dons chez eux en attendant qu’elle les recontacte une fois le local trouvé. Côté collecte en entreprises, la Société Générale et EY se sont officiellement engagées à en organiser dès que cela sera possible. D’autres sont en cours de discussion.

 

Contact : Nantes@lacravatesolidaire.org

Plus d’infos sur les comptes Facebook et LinkedIn